Connect with us

Hi, what are you looking for?

ROTAX

ROTAX MAX CHALLENGE EURO GOLDEN TROPHY | UN ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL EN BELGIQUE

#INFO – ROTAX BRP – 2021

Ce fut un week-end mouvementé à Genk, en Belgique, avec plus de 200 pilotes. Du 5 au 7 novembre, le Rotax MAX Challenge Euro Golden Trophy a permis à des concurrents de toute l’Europe de remporter la victoire dans la « Maison des Champions ». Sur la piste exigeante, l’événement spécial unique a permis de désigner six vainqueurs de classe et, par la même occasion, d’attribuer les derniers billets pour la grande finale du Rotax MAX Challenge à Bahreïn. Toutes les courses sur le circuit de 1 360 mètres de long ont été tout aussi passionnantes.

Plusieurs averses légères et des températures fraîches ont mis à l’épreuve les pilotes et leur équipement tout au long du week-end, rendant la compétition très intéressante et les techniciens encore plus occupés. Les qualifications et les courses de qualification se sont déroulées sous les feux de la rampe au Karting Genk, ce qui a renforcé l’atmosphère de l’événement.

Micro MAX : Boaz Maximov gagne – ticket pour la Grande Finale pour Noah Janssen
Kenzo Craigie (Sodi Vitesse) a réalisé le tour le plus rapide à Genk sur une piste humide lors des qualifications du Micro. Malgré une victoire dans une manche, le pole-sitter a perdu sa position de départ après les manches. Boaz Maximov (Bouvin Power) a vraiment accéléré et a pris la première place sur la grille pour la pré-finale avec une victoire et deux secondes places.
Après le départ de la première course, cependant, un nouveau visage est apparu en tête du peloton. Albert Friend (Sodi Vitesse) a pris la tête pour le moment, mais a dû céder sa place à Maximov après seulement un demi-tour. Au même moment, Noah Janssen (FM Racing) entre en scène. Le jeune homme a quitté son rôle de poursuivant et a pris la tête au troisième tour. Jusqu’à la tombée du drapeau à damier, l’Allemand s’est battu avec Maximov. Dans la photo finish, le pilote Compkart a finalement dû s’avouer vaincu. Luka Scelles suivait de près en troisième position. Friend, quatrième, s’est imposé devant Majus Mazinas (KMS Europe).

Maximov a confirmé sa performance dans la deuxième course par une nette marge. Le pilote néerlandais a creusé un net écart sur ses poursuivants. Janssen, en deuxième position, a subi la pression de Nikita Ljubimov (AIX Racing Team), mais a défendu sa position jusqu’à l’arrivée. Branislav Rentka (KF Racing Team) et Scelles complètent le top 5 derrière eux.

Mini MAX : Mateja Radenkovic gagne, ticket pour Mees Houben
Lors de la séance qualificative humide de la Mini, Mees Houben s’est présenté dans son élément. Avec une avance de plus d’une demi-seconde, le pilote néerlandais a réalisé le meilleur temps. Dans les manches sur asphalte sec, Mateja Radenkovic (Bouvin Power) a été imbattable à deux reprises et s’est élancé de la pole position en pré-finale.
Les conditions de piste encore partiellement humides n’ont pas facilité la tâche des jeunes pilotes lors de la préfinale. Houben s’est d’abord révélé être une référence, mais a dû laisser passer Toms Strele (SM Racing) pendant la course. Le duo de tête s’est ensuite clairement démarqué de ses poursuivants et s’est placé aux positions 1 et 2 après onze tours dans le même ordre. Nikita Nikishov (SM Racing) termine dans le top 3 devant Rayane Bourguignon (Dan Holland Racing) et Mick van den Bergh.

Dans la finale, Houben a dicté le rythme à l’avant pendant la majeure partie de la course. Radenkovic était initialement en sixième position après des échauffourées, mais il s’est battu pour revenir et a effectué la manœuvre décisive pour la victoire à trois tours de la fin. Houben était donc satisfait de la deuxième place et se classait avec confiance avant le duel acharné pour la dernière place sur le podium. Cinq pilotes se sont battus jusqu’au bout pour le trophée de bronze. Strele a réussi à franchir la ligne d’arrivée d’un cheveu devant Romeo Roussel et Lawrence Herbots.

Junior MAX : Bruno Mulders gagne en photo finish, tandis que Jayden Thien part au Bahreïn
Chez les juniors, Thomas Strauven (Strawberry Racing) était considéré comme le favori pour remporter les dernières courses du samedi soir. Lors des qualifications sur une piste humide, le jeune homme a réalisé le meilleur temps et n’a pas été découragé lors des manches. Dans le classement intermédiaire, le pilote du Tony Kart était également en première position. Mais au départ de la pré-finale, l’heure de Bruno Mulders (JJ Racing) a sonné. Le Néerlandais prend la tête, mais revient rapidement derrière Tommie Van der Struis, deuxième. Van der Struis a pu conserver la première place jusqu’au drapeau à damier, mais ne s’est retrouvé que cinquième après une pénalité de temps. Pendant ce temps, Mulders remporte la victoire devant Farin Megger (JJ Racing), suivi de Strauven et Austin Lee (JJ Racing).

Dans la finale, Mulders s’est clairement démarqué du groupe des poursuivants après le départ et semblait en sécurité au début. Megger a progressivement réduit l’écart avec la deuxième place, mais il a dépassé son coéquipier au cinquième tour. Le pilote allemand a mené le peloton jusqu’au dernier tour, mais une attaque de Mulders a de nouveau bouleversé l’équilibre des forces. À la dernière seconde, le vainqueur de la pré-finale se bat pour revenir en tête et s’impose devant Jayden Thien (SP Motorsport) et Megger. Raphael Rennhofer (FM Racing) et Mikkel Pedersen (JJ Racing) suivent en quatrième et cinquième position.

Le second, Thien, a pu se réjouir de recevoir son billet pour la Grande Finale du Challenge Rotax MAX dans la soirée.

Senior MAX : Rhys Hunter domine – Clayton Ravenscroft obtient son billet pour la Grande Finale
Rhys Hunter (Dan Holland Racing) a fait une entrée fracassante dans le peloton des 59 seniors. Le pilote anglais a déjà dominé les qualifications sous la pluie le vendredi et a poursuivi sur sa lancée. Le pilote d’EOS Kart a remporté deux des trois victoires possibles lors des qualifications. Après une brillante performance en pré-finale, Hunter s’est également imposé en finale et a été couronné vainqueur du RMC Euro Golden Trophy.

Ses poursuivants n’ont pas rendu la tâche facile au pole-sitter dans les courses. Dans la préfinale, Luca Larini (Bouvin Power) s’est affirmé comme un poursuivant direct dès le début, s’est assis dans le sillage du leader et a défendu sa deuxième place jusqu’au drapeau à damier. Les pilotes se sont livrés un duel acharné pour les positions suivantes. Lewis Gilbert (Potenza Racing Engines) a terminé devant Clayton Ravenscroft et Dylan Lahaye (GKS Lemmens Power).

Cependant, la finale n’a pas commencé comme prévu pour Rhys Hunter. Après le départ, le pilote Dan Holland Racing a rétrogradé à la quatrième place et a laissé Ravenscroft donner le rythme en tête. Mais en fin de course, le vainqueur de la préfinale lui a mis la pression et, suivi de son frère Kai Hunter (Dan Holland Racing), s’est hissé en tête. Après tout cela, les derniers tours ont ressemblé à un thriller ! Six pilotes avaient des ambitions de victoire ; Rhys Hunter a défendu son avance, tandis que Kai Hunter a reculé après une touche et a libéré la voie pour Ravenscroft et Zsombor Kovacs (KMS Europe) en deuxième et troisième position. En quatrième position, Larini a terminé devant James Johnson (Dan Holland Racing).

DD2 : Glenn van Parijs remporte le Golden Trophy – Le billet pour la Grande Finale est attribué à Martijn van Leeuwen
Le patriarche Noels Locmelis (MRG Racing) a fait sensation lors de ses débuts en DD2 à Genk et a pris la pole position lors des qualifications. Après les manches, cependant, le vétéran Glenn van Parijs (Bouvin Power) s’est classé premier.

Le pilote belge s’est également affirmé au départ de la pré-finale, mais a été pris pour cible par Xander Przybylak (SP Motorsport) dès le début. Depuis la troisième position, le pilote du KR Kart s’est donné à fond, a dépassé le pole-sitter et s’est assuré la victoire après 17 tours. Van Parijs a franchi la ligne d’arrivée en deuxième position devant Lasse Andreasen en troisième position. Martijn van Leeuwen (Schepers Racing) et Kacper Bielecki (46Team) suivent à distance en quatrième et cinquième position.

La finale a finalement commencé de façon dramatique. Przybylak ne parvient pas à démarrer le moteur de son kart et recule de la première ligne. Dès lors, Van Parijs a donné le rythme du départ et a ouvert la course en tête. Après un premier changement de position avec Van Leeuwen, le pilote Bouvin Power ne s’est pas laissé faire et a roulé vers la victoire. Van Leeuwen complète le duo de tête en deuxième position. Bielecki se hisse à la troisième place et devance ainsi Mathias Lund (RS Competition) et Hannes Morin (Sodi Vitesse).

DD2 Masters : Morgan Riche avec une double victoire pour prendre le billet
Après les qualifications dans la catégorie DD2 Masters, tous les regards étaient tournés vers James Beacroft (Daems Racing Team). Sous la pluie, le pilote britannique a excellé et a pris la pole position. Mais dans les manches, Beacroft a perdu la P1. Morgan Riche était en pleine forme et s’est hissé à la première place du classement intermédiaire avec trois victoires de course. Le Français n’a pas non plus laissé de doute dans les courses à points et a franchi la ligne d’arrivée sans faute en tant que vainqueur.

Dans la première course, les classements suivants ont été clairement distribués. Sebastian Rumpelhardt (RS Competition) a toujours été impliqué en tant que poursuivant direct et a terminé devant Alessandro Glauser (FM Racing), ainsi que Denis Thum (Kraft Motorsport) et Michael Becker. Au début de la deuxième course, Rumpelhardt a cependant dû faire face à un revers après une collision. Dès lors, Robert Schluenssen (RS Competition) s’affirme comme le nouveau poursuivant devant Glauser. Mais dans la seconde moitié de la course, le pilote FM Racing est entré en contact avec Becker, ce qui a signifié la fin pour tous les deux. Thum a alors saisi sa chance, terminant troisième devant Slawomir Muranski (46Team) et Priit Sei (TGT Racing).

Le Rotax MAX Challenge Euro Golden Trophy à Genk a été la conclusion d’une saison réussie. Dans les conditions météorologiques variables de l’automne, les participants ont livré un excellent karting. La famille Rotax attend maintenant le point culminant de la saison. Du 11 au 18 décembre, les meilleurs pilotes Rotax des événements nationaux et internationaux du CMR se disputeront les titres les plus convoités lors des Grandes Finales du Challenge Rotax MAX 2021 au Bahrain International Karting Circuit.

Source : BRP-Rotax
Photo : © BRP-Rotax / © Nina Megger

Partenaires


Publicité

Ne passez pas à côté

FFSA KARTING

#INFO #UKART #LIVETIMING Les courses de karting du week-end sont à suivre ici. Live Timing et Live intermédiaire avec la page embarquée Ukart Live...

FFSA KARTING

# KARTACTU Comité Directeur FFSA du 23 novembre 2022 Le Comité Directeur de la FFSA, réuni en date du 23 novembre 2022, a arrêté,...

DIVERS

#Communiqué de presse Evan Giltaire En cette année 2022, à seulement 15 ans, Evan Giltaire a plus que jamais confirmé son statut de grand...

FFSA KARTING

# KARTACTU Dernière course de la saison, la Relax Max a attiré la foule des grands jours le week-end dernier ! Avec 38 équipages...

FFSA KARTING

# KARTACTU Auteur d’une saison exceptionnelle, Evan Giltaire a décidé de conclure celle ci par une visite à Las Vegas pour le SuperNationals 25...

SKUSA

Evan Giltaire, vainqueur en X30 Senior à Vegas. Retrouvez la vidéo de la finale dans cet article. Félicitation à notre frenchie Evan Giltaire pour...

NSK

# KARTACTU #NSK Découvrez les 4 courses présentes au calendrier NSK 2023 . NSK 1 : 12/13/14 Mai : Salbris NSK 2 : 16/17/18...

FFSA KARTING

#Communiqué de presse FFSA Karting Encadrée par la FFSA Academy, Lisa Billard s’est classée 5e du Championnat de France Junior Karting cette saison. Grâce...

Copyright © 2022 Kart-Actu.com // KA. | Production - TWENTY-ONE CREATION