Connect with us

Hi, what are you looking for?

ROTAX

ROTAX EURO TROPHY | VAL D’ARGENTON

# Communiqué Rotax Max Euro Trophy
Le Trophée Euro Rotax Max Challenge vit une passionnantede mi-saison au Val d’Argenton

L’équipe Kart-Actu souhaite un bon rétablissement à la personne du public qui a été touché par un karting lors de la course.

Le week-end dernier, le Rotax MAX Challenge Euro Trophy a tenu sa prochaine manche. Dans le Val d’Argenton français, les courses classées trois et quatre de la série de course de haut niveau ont eu lieu. Le championnat a accueilli ses participants du monde entier sur un nouveau circuit du calendrier des courses de la saison à mi-parcours et a proposé des défis passionnants dans les meilleures conditions météorologiques.

Après un coup d’envoi réussi à Genk en Belgique, le Rotax MAX Challenge Euro Trophy a célébré une première en France, au Val d’Argenton. Pour la première fois, le championnat international s’est déroulé sur ce circuit difficile situé à 120 km au sud-sud-est de Nantes, sur la côte ouest de la France. 144 pilotes ont pris le départ sur la piste de 1 280 m de long où les nouveaux vainqueurs ont été célébrés dimanche soir. Pour la deuxième manche, il s’agissait de Boaz Maximov (Mini MAX), Ethan Jeff-Hall (Junior MAX), Kai Rillaerts (Senior MAX), Thijs Stevens (Project E20 Junior), Bradley Barrett (Project E20 Senior), Mark Kimber (DD2) et Martynas Tankevicius (DD2 Masters).

Mini MAX : Boaz Maximov poursuit sa série de victoires
Un visage bien connu s’est présenté comme un favori au titre dès le début du Rotax Mini : Boaz Maximov (Bouvin Power) a déjà brillé lors du coup d’envoi à Genk avec une double victoire et a poursuivi sa parfaite performance en France. Le Néerlandais a réalisé la pole position et a remporté les trois manches. Dans les courses finales, le jeune homme n’a pas pu être arrêté non plus et a franchi la ligne d’arrivée en vainqueur à deux reprises.
Mais les courses n’ont pas été faciles pour Maximov. Toms Strele (Dan Holland Racing) a été en tête du peloton pendant un court moment lors de la première course, mais il a ensuite dû abandonner sa position. Le Letton était alors le premier pilote du peloton des poursuivants et s’est battu pour la deuxième place. Sur la ligne d’arrivée, Strele s’est imposé et a terminé deuxième devant Zain Elhommossany, Paul Schoen (54 Squadra Corse) et Carlos Nees (Nees Racing).

Strele a pris l’avantage pendant plusieurs kilomètres lors de la deuxième finale également. Vers le milieu de la course, Maximov a cependant repris la tête et a placé le protégé de Dan Holland et Albert Friend (SFR Mo-torsport) en deuxième et troisième positions. Schoen a complété le quatuor de tête et a même terminé troisième à la fin. Friend est retombé à la quatrième place, mais a franchi la ligne d’arrivée avec un écart considérable sur le reste du peloton. Elhommossany, des Émirats arabes unis, complète le top cinq.

Résultats de l’épreuve – Mini MAX
1. Boaz Maximov (50 points)
2. Toms Strele (40 points)
3. Paul Schoen (29 points)
4. Zain Elhommossany (27 points)
5. Albert Friend (23 points)

Junior MAX : Ethan Jeff-Hall renforce son avance au championnat grâce à une double victoire
Après les qualifications des juniors, les yeux du public étaient tournés vers Gustavs Usakovs (Dan Holland Racing). Le Britannique a réalisé le meilleur temps des qualifications pour s’emparer de la pole position. Le jeune pilote a cependant dû céder son avance lors des manches. Austin Lee (JJ Racing) a impressionné dans les courses de qualification et a atteint la première place du classement provisoire après deux victoires.

Le pilote JJ Racing a remporté le départ de la finale 1, mais Lee l’a perdu après le premier tour. Scott Marsh (Dan Holland Racing) a imposé son rythme au sein d’un peloton composé de 25 pilotes, mais Enzo Bol (SP Motorsport) et Tom-mie van der Struijs sont restés très proches. Vers le milieu de la course, les choses se gâtent dans le groupe de tête. Ethan Jeff-Hall (Strawberry Racing) a mené une course affirmée et a réussi son attaque dans le dernier tour pour s’imposer devant Marsh et Bol. Van der Struijs suivait en quatrième position, mais a reculé à cause d’une pénalité de temps et a donc promu Lee et Kasper Schormans (JJ Racing) aux quatrième et cinquième positions.

Le résultat de la deuxième course était un peu plus clair. Hall a défendu sa position dès le départ et s’est éloigné du peloton, suivi par Bol qui a constamment mis la pression sur le pilote de tête. Il n’a pas eu l’occasion de tenter une action sur le rapide Brit jusqu’à la fin de la course. Marsh a suivi en troisième position. Van der Struijs a fait de bons progrès et est passé de la dixième à la quatrième place, suivi de Leon Zelen-ko (JJ Racing).
.
Résultats de l’épreuve – Junior MAX
1. Ethan Jeff-Hall (50 points)
2. Enzo Bol (36 points)
3. Scott Marsh (36 points)
4. Leon Zelenko (21 points)
5. Tommie van der Struijs (19 points)

Senior MAX : Kai Rillaerts sur la plus haute marche du podium
La densité de puissance des Rotax Seniors était élevée comme d’habitude sur la piste du Val d’Argenton. Jason Leung (KR Sport) a réalisé le meilleur temps et était donc le grand favori de la catégorie composée de 50 pilotes. Le Canadien a prouvé ses ambitions lors des manches en remportant une victoire – Kai Rillaerts (JJ Racing) a cependant remporté les deux autres manches et a obtenu la première position de départ pour la Finale 1 devant Leung.

Dans la troisième course classée de l’année, Rillaerts était alors l’homme de l’heure. Le Belge a montré une course sans faille. Tour après tour, le champion junior en titre s’est détaché du peloton des poursuivants et s’est imposé avec une avance considérable après 18 tours. Sean Butcher (KR Sport) est passé de la septième à la deuxième position et a complété le top trois avec Mathilda Olsson (Strawberry Racing). Leung n’a pas pu suivre le rythme de la pilote de tête et a terminé quatrième. La lutte pour la cinquième place a été passionnante jusqu’à la fin. Callum Bradshaw (Strawberry Racing) a gardé la tête froide pour compléter le top 5.

Après le départ de la deuxième course, cela semblait être une nouvelle victoire de bout en bout pour Rillaerts. Mais Olsson a montré ses ambitions très tôt en réalisant les meilleurs temps et a continué à se rapprocher du pilote de tête. Vers le milieu de la course, la Suédoise réussit une manœuvre et l’équilibre des forces à l’avant changea. Jusqu’à la fin de la course, la recrue senior ne peut empêcher Olsson de gagner et termine deuxième. Il a tout de même remporté le trophée d’or du classement du jour : « Je tiens à remercier mon équipe pour son excellent travail ce week-end. Nous avons maintenant pris la tête du championnat et nous allons entamer la seconde moitié de la saison très motivés », a déclaré Rillaerts. Les autres positions sont occupées par Kai Hunter (Dan Holland Racing) en troisième position devant Butcher et Bradshaw.

Résultats de l’épreuve – Senior MAX
1. Kai Rillaerts (45 points)
2. Mathilda Olsson (41 points)
3. Sean Butcher (33 points)
4. Kai Hunter (26 points)
5. Callum Bradshaw (22 points)

Projet E20 Junior : Thijs Stevens au sommet en France également
La classe junior du Rotax Project E20 a célébré son deuxième événement officiel au Val d’Argenton. Kacper Turoboyski (Bambini Racing) est resté très calme au départ. Après la pole position lors des qualifications, le Polonais a remporté trois victoires dans les manches et a ainsi souligné une fois de plus ses am-bitions gagnantes.

Turoboyski les a également montrées lors de la première course. Le jeune pilote a su bien utiliser sa position de départ et a mené le peloton. Franciszek Cegielski s’est rapidement rapproché du pole-sitter et a dépassé le pilote Bambini Racing. Une lutte passionnante pour la première place s’ensuit et est remportée après neuf minutes par Cegielski. Une pénalité de temps l’a cependant renvoyé à la cinquième place et a fait de Turoboyski le vainqueur de la course. Ollie Wise se retrouve donc en deuxième position devant Thijs Stevens et Tom Langlois.

La deuxième course a commencé de façon prometteuse pour Turoboyski aussi, mais entre-temps, Wise a profité de sa chance pour prendre la tête. Au début, Stevens a joué un rôle d’observateur, mais il s’est rapproché de l’attaque au cours de la course et a pris la tête. Le jeune Hollandais s’est détaché du peloton et a célébré la victoire de la course sur le podium. Cegielski est arrivé en deuxième position devant Wise. Les cinq premiers de la deuxième course ont été complétés par Turoboyski et Langlois.

Résultats de l’épreuve – Projet E20 Junior
1. Thijs Stevens (41 points)
2. Kacper Turoboyski (38 points)
3. Ollie Wise (36 points)
4. Franciszek Cegielski (31 points)
5. Tom Langlois (24 points)

Projet E20 Senior : Rhys Hunter et Bradley Barrett se partagent les victoires
Dans la catégorie kart électrique Senior E20, Rhys Hunter a réalisé une première performance impressionnante sur le Rotax E-kart. Le pilote expérimenté de Grande-Bretagne a réalisé le meilleur tour lors des qualifications et a remporté deux manches. Il a donc pris le départ de la première course finale en pole position aux côtés de Bradley Barrett (Sodi Vitesse).

Une fois de plus, Hunter ne s’est pas laissé arrêter. Son expérience se traduit par une performance sans faille sur la piste du Val d’Argenton. Barrett était directement derrière le pole-sitter peu avant la fin de la course, mais n’a pas pu le dépasser. Nino Riepl a observé les événements devant lui depuis la troisième position et a franchi la ligne d’arrivée dans l’ombre des leaders. Fabien Mihoub est arrivé en quatrième position devant Samuel Chappell.

Lors de la deuxième course, les choses se sont à nouveau rapprochées entre Hunter et Barrett à l’avant. Barrett prend la tête très tôt et impose son rythme à Hunter et Riepl. Temporairement, les deux pilotes de tête ont changé de position, mais Barrett a immédiatement prouvé ses intentions. Le Britannique a gardé son sang-froid jusqu’à la fin de la course et a remporté la victoire face à ses deux poursuivants. « Le retour sur la grille du projet E20 était passionnant. Les courses ont été dures, mais équitables et ont montré le potentiel d’une classe en développement constant », a commenté le vainqueur du jour, Barrett. Mihoub a de nouveau terminé quatrième, suivi de Luca Nieuwenhuizen.

Résultats de l’épreuve – Project E20 Senior
1. Bradley Barrett (45 points)
2. Rhys Hunter (45 points)
3. Nino Riepl (32 points)
4. Fabien Mihoub (26 points)
5. Luca Nieuwenhuizen (20 points)

Hunter était inarrêtable une fois de plus. Son expérience s’est manifestée par une performance sans faille sur la piste du Val d’Argenton. Barrett se trouvait directement derrière le pole-sitter peu avant la fin de la course, mais n’a plus été en mesure de le dépasser. Nino Riepl a observé les événements devant lui depuis la troisième position et a franchi la ligne d’arrivée dans l’ombre des leaders. Fabien Mihoub est arrivé en quatrième position devant Samuel Chappell.

Lors de la deuxième course, les choses se sont à nouveau rapprochées entre Hunter et Barrett à l’avant. Barrett prend la tête très tôt et impose son rythme à Hunter et Riepl. Temporairement, les deux pilotes de tête ont changé de position, mais Barrett a immédiatement prouvé ses intentions. Le Britannique a gardé son sang-froid jusqu’à la fin de la course et a remporté la victoire face à ses deux poursuivants. « Le retour sur la grille du projet E20 était passionnant. Les courses ont été dures, mais équitables et ont montré le potentiel d’une classe en développement constant », a commenté le vainqueur du jour, Barrett. Mihoub a de nouveau terminé quatrième, suivi de Luca Nieuwenhuizen.

Résultats de l’épreuve – Project E20 Senior
1. Bradley Barrett (45 points)
2. Rhys Hunter (45 points)
3. Nino Riepl (32 points)
4. Fabien Mihoub (26 points)
5. Luca Nieuwenhuizen (20 points)

DD2 : L’inarrêtable Mark Kimber
Dans la DD2, Mark Kimber (Strawberry Racing) a déjà prouvé sa classe lors du lancement de la série à Genk et l’a encore plus mise en évidence au Val d’Argenton. Le nouveau venu dans la catégorie a connu un week-end parfait : pole position, trois victoires de manche ainsi qu’une double victoire incontestée. « Ce n’était pas facile de gagner les manches car le rythme des meilleurs pilotes était très équilibré. Mon objectif pour les courses était un départ parfait et une conduite sans faille. Le plan a fonctionné et nous avons gagné un maximum de points au championnat », se réjouissait Kimber sur la ligne d’arrivée.

Lors de la première course, Martijn van Leeuwen (Schepers Racing) a rapidement pris le rôle de poursuivant et est resté proche de Kimber en tête. Mais au cours de la course, le champion en titre des Grandes Finales DD2 du CMR a dû s’opposer à Mathias Bjerre Jakobsen (RS Competition). Finalement, le Danois a dépassé le Néerlandais pour terminer deuxième. Philipp Moitzi (KSCA Sodi Europe) a remporté la lutte pour la quatrième place devant Paolo Besancenez.

Van Leeuwen a réalisé une belle performance au début de la finale 1 et a pris la deuxième place. Besan-cenez l’a cependant maintenu sous pression. Le pilote local a d’abord dépassé Jakobsen, puis a effectué une manœuvre parfaite contre van Leeuwen, pour le reléguer à la troisième place. Jakobsen était donc quatrième et Petr Bezel (KSCA Sodi Europe) complétait le top 5.

Résultats de l’épreuve – DD2
1. Mark Kimber (50 points)
2. Mathias Bjerre Jakobsen (33 points)
3. Martijn van Leeuwen (32 points)
4. Paolo Besancenez (31 points)
5. Philipp Moitzi (23 points)

DD2 Masters : Double victoire pour Martynas Tankevicius
Carl Cleirbaut (SP Motorsport) était en tête de liste des classements après s’être qualifié en pole position dans les DD2 Masters. Lors des manches, le Belge n’a pu empêcher Martynas Tankevicius (Lenktyniu Linja) de prendre la tête. Avec deux victoires, le Lituanien s’est assuré la meilleure chance pour le dimanche et a obtenu la première position de départ.

L’Allemand Denis Thum (Kraft Motorsport) a créé la surprise après le départ de la première course. Dans le premier virage, il a dépassé le pilote BirelART et a conservé la tête pour se battre pour la victoire. Mais Tankevicius a retrouvé son rythme, s’est rapproché et a dépassé Thum. Parmi les poursuivants, Michael Becker est capable d’égaler la vitesse des pilotes de tête et termine troisième devant Thierry de Jong et Rudy Champion.

Lors de la deuxième course, Tankevicius et Thum se livrent un duel passionnant en tête. Tous deux ont enchaîné les meilleurs temps au tour les uns après les autres. En fin de compte, le poleman a montré ses capacités et a scellé une double victoire parfaite. De Jong a terminé troisième, suivi de Becker et Champion.

Résultats de l’épreuve – DD2 Masters
1. Martynas Tankevicius (50 points)
2. Denis Thum (40 points)
3. Thierry de Jong (29 points)
4. Michael Becker (29 points)
5. Rudy Champion (22 points)

Les participants du Rotax MAX Challenge Euro Trophy peuvent maintenant se détendre jusqu’au début du mois de juillet. Du 8 au 10 juillet, la troisième manche se déroulera à Mariembourg, en Belgique, pour entamer la deuxième partie de la saison. Les inscriptions sont maintenant ouvertes en ligne sur www.rotaxmaxchallenge-eurotrophy.com

Source : ROTAX
Crédit Photos : HYPE – HYRON YOHANN PHOTOGRAPHE

Partenaires


Publicité

Ne passez pas à côté

FFSA KARTING

#INFO Deux mois après le rendez-vous d’Ostricourt, la IAME Series Benelux reprend ses droits ce week-end à Genk. Avec plus de 250 pilotes attendus...

FFSA KARTING

# INFO #IAMESERIESFRANCE La déclaration : « C’est ma 1ère victoire à la IAME Series France et en plus, j’ai gagné mon ticket pour...

IAME

# INFO #IAMESERIESFRANCE Pour son deuxième rendez-vous de la saison, la Iame Series France va faire étape dans le Cantal. Long de 1105 mètres,...

FFSA KARTING

#Communiqué de presse FFSA CHAMPIONNAT DE FRANCE LONG CIRCUIT 1/2 Le Championnat de France Long Circuit 2022 débute par le retour du circuit Carole...

FFSA KARTING

#Communiqué de presse FFSA Succès populaire pour le retour du circuit Carole au calendrier sportif FFSA Karting. Plus de 80 pilotes se sont élancés...

NSK

#INFO #NSK Farouche, Le sud ne s’est pas laissé facilement apprivoiser. Il a fallu dompter une météo changeante qui a offert beaucoup plus de...

IAME

#INFO Avant le début des grandes vacances, la IAME Series Benelux a fait escale au Karting Genk pour la troisième manche de la saison....

FFSA KARTING

# INFO #IAMESERIESFRANCE Pour son troisième rendez-vous de la saison, la Iame Series France prend la direction de l’Ariège et du circuit international d’Aigues-Vives....

Copyright © 2022 Kart-Actu.com // KA. | Production - TWENTY-ONE CREATION