Connect with us

Hi, what are you looking for?

ROTAX

RMCGF 2021 | JOUR 5

#INFO #RMCGF
RMCGF 2021 – JOUR 5
CIRCUIT INTERNATIONAL DE KARTING DE BAHREÏN (BIKC)

Sakhir, Bahreïn, 16 décembre 2021,
En ce 5e jour des RMCGF à Bahreïn, nous avons vu beaucoup d’action excitante sur la piste et des pilotes très motivés sur l’ensemble du site de l’événement. Les courses d’hier ont été cruciales pour déterminer la place des pilotes dans les préfinales d’aujourd’hui, car la combinaison de la chaleur intense de 27 degrés, de l’atmosphère générale et de l’action de course pure et des combats palpitants a accru les émotions de tous les participants sur le circuit et de ceux qui regardent le flux officiel en direct.

Lorsque vous vous promenez dans le paddock et que vous regardez les pilotes passer avec leur kart sur le chariot, vous ressentez vraiment l’attente des concurrents et l’importance pour nos pilotes du monde entier de participer à cet événement. Et nous n’en avons jamais assez de cette atmosphère spéciale, de l’esprit sportif et de l’amitié entre nos concurrents.

La tension monte lentement mais sûrement car demain, nous saurons lors des préfinales, qui se dérouleront sous les projecteurs, qui se disputera la victoire lors des finales de samedi. Restez à l’écoute pour suivre toute l’action sur et hors piste et regardez notre Live Stream. Demain, nous commencerons le streaming à 14h30 heure locale (AST), en commençant par la photo des pilotes. Ensuite, les préfinales commenceront avec la nouvelle catégorie, le Project E20 E-Kart, suivie de Micro MAX, Mini MAX, Junior MAX, Senior MAX, DD2 Masters et DD2.

E20 :
Le warm-up du matin n’a vu que quatre pilotes s’élancer sur le circuit de 1,414 km, car certains conservaient leurs pneus pour les courses de la matinée. Les Danois ont été les premiers à s’élancer, Malte Ebdrup (n°713) ayant réalisé le meilleur temps en 56.146, suivi de Victor Nielsen (56.942), à 0,796 seconde. L’Autrichienne Corinna Kamper et le Finlandais Aleski Jalava ont également réalisé des chronos pour compléter l’ordre de passage.

Oscar Pellemele s’est détaché du reste du peloton vers la fin de la course de huit tours pour s’imposer avec 1,236 seconde d’avance sur le Danois Malte Ebdrup, parti de la cinquième place. Le Français a relevé le défi de repousser le vainqueur de la première manche, Theo Kekati (EAU) et le Finlandais Aleksi Jalava, qui se sont également battus avec plusieurs autres pilotes dont Hannes Morin (Suède), David Auletjner (Pologne) et Mathilda Olsson (Suède), qui complétaient le top 5.

Micro MAX :
L’Estonien Nikita Ljubimov sur la #30 a été le plus rapide au Morning Warm-Up avec un temps de 1:01.758, 0.261 secondes devant le Suisse Paul Schön (1:02.019). Le trio de tête, qui était séparé de 0.273 secondes après la séance, a été complété par le Tchèque Zdenek Babicek (#25 – 1:02.031).

L’histoire d’amour entre les pilotes s’est poursuivie lors de la dernière manche qualificative, plus tard dans la matinée, lorsque Ljubimov a pu convertir le rythme établi lors du warm-up en une victoire de course après six tours passionnants sur la piste, après s’être échappé du reste du peloton serré, et avoir affirmé sa domination totale avec une seconde d’avance après le tout premier tour. L’Estonien s’est ensuite imposé avec une confortable avance de 3,606 secondes, devant Babicek, qui a détenu la tête à un moment donné. L’Autrichien Dragos Avasilcutei complète le trio de tête, lui aussi en lice, devant le Britannique Kenzo Craigie, qui a gagné 16 places pour prendre la quatrième place, suivi du Néerlandais Tom Papenburg.

Mini MAX :
Morning Warm-Up for the Odds a vu le Lituanien Doyvdas Gudelevicius s’imposer avec un temps de 58.413, 0.204 seconde devant le Français Mattheo Dauvergne (58.617), tandis que le Japonais Endo Arata complétait le trio de tête, à seulement 0.001 seconde avec un temps de 58.618. Le Libanais Christopher El Feghali est le plus rapide dans les Evens, avec un temps de 58.519, 0.035 seconde devant le Lituanien Markas Silkunas (58.554), tandis que le Japonais Riku Akieda est troisième sur 36 pilotes avec un meilleur temps de 58.633.

Le pilote polonais Borys Lyzen s’est élancé de la troisième place dans la manche qualificative 2 des Groupes A et C, mais il s’est battu avec acharnement contre le Canadien Jensen Burnett sur la #146, et Lyzen s’est imposé pour seulement 0,203 seconde à la fin des six tours. Le Belge Mateja Radenkovic et le Libanais El Feghali ont progressé régulièrement pour compléter les quatre premières positions, tandis que l’Américain Gage Korn est passé de la neuvième à la cinquième place.

Dans la course entre les Groupes B et D dans leur avant-dernière manche qualificative, c’est le Japon qui s’impose, grâce à Endo Arata, parti aux côtés du Polonais Rostyslav Kostyna. Arata s’est défait d’un autre Polonais, Juliusz Ociepa, pour s’imposer avec 0,460 seconde d’avance. Le Letton Toms Strele a pris la troisième place devant Gudelevicius, tandis que l’Espagnol Hugo Marti s’est classé cinquième à l’arrivée.

Lyzen remporte une deuxième course consécutive (A + D), Burnett terminant à nouveau deuxième, avec une marge de 0,654 seconde. Toms Strele termine à nouveau à la troisième place, devant les Japonais Endo Arata et Junya Kaneko, qui complètent le top 5.

Les Groupes B et C ont clôturé les manches qualificatives de la catégorie, et Mateja Radenkovic a remporté une victoire bien méritée pour démontrer ses compétences. Il s’est imposé devant Juliusz Ociepa (Pologne) et Mathis Carnejac (France), qui se disputaient les trois premières places, avec un écart total de 1,589 seconde. L’Espagnol Hugo Marti, quatrième, a réalisé le tour le plus rapide de la course avec un temps de 58.484, devant le Britannique Scott Marsh.

Junior MAX :
Muhammad Wally a pris la tête des chronos du Morning Warm-Up for the Odds pour un maigre 0.036 seconde avec un 55.124 devant le Danois Magnus Pedersen (55.160). Lors d’une séance où les 22 premiers pilotes n’étaient séparés que par 0,940 seconde, le Canadien Ayden Ingratta a complété le trio de tête avec un temps de 55.170. Le Letton Tomass Stolcermanis de nouveau en tête.

Dans la deuxième manche qualificative des Groupes A et C, Stolcermanis a mené un duo letton sur la ligne d’arrivée, avec 1,845 seconde d’avance sur Edgars Vilcans, tandis que l’Allemand Farin Megger était à 1,883 seconde en troisième position. Le Portugal était représenté en quatrième position, grâce à Rodrigo Vilaca, tandis que l’Émirien Federico Al Rifai s’est classé cinquième. Les Australiens Kamal Mrad et Mirai Nishida ont manqué de peu le top 5, mais ils ont été deux des nombreux pilotes à gagner plus de dix places.

Ensuite, c’était le tour des Groupes B et D, où le Belge Kaï Rillaerts a mené de l’extinction des feux au drapeau à damier avec 1,483 seconde d’avance sur le Néerlandais Jayden Thien. Le Français Teo Blin figurait également dans le trio de tête, et a manqué de peu la deuxième place, avec une marge de seulement 0,096 seconde. Le slovaque Matej Konik et le néerlandais Joep Breedveld complètent le top 5. Le Néerlandais Bruno Mulders était initialement deuxième sur la route, mais il a chuté à la dixième place après une pénalité de pare-chocs avant.

Les groupes A et D ont donné le coup d’envoi de la phase finale des manches qualificatives en MAX Junior, avec une bataille intense et rapide derrière le gagnant de la course, Tomass Stolcermanis, qui a été la classe du terrain lors des finales du CRM de 2021. Le Letton s’est d’abord imposé avec 0,580 seconde d’avance sur le Suédois Sebastian Svensson, qui a ensuite été pénalisé pour son pare-chocs avant, ce qui l’a relégué au huitième rang. Le Néerlandais Jayden Thien est promu à la deuxième place, à 1,009 seconde du Letton, tandis que l’Allemand Farin Megger complète le trio de tête. Le duo néerlandais Enzo Bol et Joep Breedveld complète le top 5.

Le Britannique Harry Linden s’est remis d’un abandon lors de sa première course aujourd’hui pour remporter la victoire dans les qualifications des Groupes B et C, s’imposant par la plus petite des marges (0,064 seconde) devant son compatriote Neo Clarke. Rillaerts, qui a remporté sa première manche, a pu prendre l’avantage au début de la course, mais n’a pu terminer la journée qu’en troisième position. Le Hongrois Aron Krespcik et la Finlandaise Marti Ritonen complètent le top 5 avec un écart de 2,5 secondes à l’arrivée.

Senior MAX :
L’Australien Christian Estasy a été le plus rapide des 28 pilotes du Odds Morning Warm-Up avec un temps de 53.855, suivi de Thomas Ricci (France – 53.926), tandis que le Hongrois Zsombor Kovacs était à 0.007 seconde de lui avec un temps de 53.932. Dans les Evens, l’Argentine, la Pologne et l’Autriche ont représenté les trois premières nations dans le top trois, grâce à Francesco Grimaldi (54.218), Franciszek Palmirski (54.267) et Leon Mandi (54.293).

Lors de la manche qualificative 2 pour les groupes A et C, le Britannique a réussi à contrôler le rythme de la première course du Senior MAX pour s’imposer devant Andrej Petrovic avec 1,887 seconde d’avance. Le Serbe a pu devancer un autre Britannique, le #339 de Kai Hunter, qui a terminé troisième. L’Émirien Lachlan Robinson a pu gagner deux places pour se classer quatrième, devant le Hongrois Balasz Jurancsik.

Les Groupes B et D étaient les suivants. La Tchèque Tereza Babickova a réussi à s’imposer dans l’avant-dernière manche qualificative, prenant le drapeau à damier avec 1,687 seconde d’avance sur le Français Paul Fourquemin. Sean Butcher a réussi à gagner trois places depuis la sixième place pour prendre la dernière place dans le top trois. Clayton Ravenscroft, autre Britannique dans le top 5, s’est classé quatrième, tandis que Fahad Al Khaled, du Koweït, complète le top 5

Babickova a remporté sa deuxième victoire de la journée dans l’avant-dernière manche qualificative des Groupes A et D. Elle a pris le drapeau à damier avec 3,153 secondes d’avance sur la #311 de Bradshaw, qui s’est battue avec la pilote tchèque pendant la première moitié de la course. Sean Butcher complète le trio de tête et a une chance d’être deuxième, mais il perd pour 0,099 seconde. Kamal Agha, des Émirats arabes unis, a gagné six places grâce à son bon rythme de course pour prendre la quatrième place, devant le cinquième pilote, Mark Kimber.

Dans la dernière course (Groupes B et C), les Britanniques ont réussi à doubler Clayton Ravenscroft (#360) et Kai Hunter (#339). Le premier s’est imposé avec une marge de 0,076 seconde, tandis que le Russe Dmitri Kirillov (#346) s’est classé troisième, à près de 3,5 dixièmes de seconde. Le Français Paul Forquemin est quatrième devant le Hongrois Balazs Jurancsik. Les deux Britanniques Lewis Gilbert (#316) et Rhys Hunter (#361) ont gagné 13 et 15 places pour prendre la huitième et la treizième place à l’arrivée.

DD2 :
Le warm-up matinal de Odds a vu le Néerlandais Martijn Van Leeuwen en tête du classement avec un temps de 52.659, Gregorio Bertocco n’étant qu’à 0,004 seconde derrière avec un meilleur effort de 52.659. Derrière l’Italien, le Polonais Dawid Maslakiewicz a réalisé un top 3 incroyablement serré avec un record personnel de 52.747. 23 pilotes ont pris part à la session Evens, et le Finlandais Axel Saarniala a été le plus rapide (52.661) à seulement 0,002 seconde du temps de Van Leeuwen. L’Espagnol Vicente Marquez Carpint (53.003) et le Suédois Max Linden (53.028) complètent le trio de tête.

Lors de la manche qualificative 2 pour les groupes A et C, Van Leeuwen s’est imposé après dix tours, en partant de la cinquième place après le départ lancé, où les cinq premiers étaient séparés par un peu plus de 1,5 seconde à l’arrivée. Le Néerlandais a terminé avec 1,127 seconde d’avance sur l’Italien Michael Rosina, tandis que le détenteur de la pole position Antoine Barbaroux a chuté en troisième position. Maslakiewicz n’était qu’à 0,082 seconde du Français en quatrième position, tandis que l’Indien Kyleaditya Kumaran a également été devancé d’une fraction de seconde pour prendre la cinquième place.

Le Letton Patriks Noels Locmelis a remporté la deuxième manche qualificative des groupes B et D avec 0,799 seconde d’avance sur le Finlandais Saarniala, qui est passé de la sixième à la quatrième place au cours de la course. Le Canadien Gianluca Savaglio, détenteur de la pole, a réussi à conserver sa troisième place à 1,788 seconde, tandis que le Letton Emils Akmens et l’Américain Ethan Ho complètent le top 5.

Une bataille épique de volonté, de tripes et de détermination pour remporter la victoire dans les Groupes A et D. Van Leeuwen s’est battu avec plusieurs pilotes pendant les 10 tours de la course pour s’imposer avec 0,585 seconde d’avance. Alors que le public présent dans les tribunes surveillait l’ensemble du circuit, le Slovène Xen De Ruwe s’est magistralement frayé un chemin jusqu’à la deuxième place en partant de la dixième position, devant l’Italien Michael Rosina, troisième. Axel Saarniala a une fois de plus impressionné par son sens de la course pour prendre la quatrième place. Antoine Barbaroux a pris l’avantage dans les derniers tours, mais a dû s’accrocher pour prendre la cinquième place.

La dernière manche qualificative des Grandes Finales du CRM 2021 a vu la bataille entre les groupes B et C. Emils Akmens a remporté la course avec seulement 0,694 seconde d’avance sur le Belge Glenn Van Parijs, dont les prouesses en matière de dépassement lui ont permis de prendre la deuxième place à la fin d’une autre excellente course pour conclure la journée. Le Libanais Matthias Njeim a également fait un excellent travail derrière le volant pour terminer troisième, tandis que les Chiliens Gustavo Suarez et Abdullah Al Rawahi complètent le top cinq avec seulement 1,638 seconde d’écart.

DD2 Masters :
L’Allemand Daniel Schollenberger a pris la tête du classement avec un temps de 53.508, dans une séance où les 20 premiers n’étaient séparés que par 0.992 seconde. L’Argentin Matias Rodriguez (53.587) est à 0.079 seconde en P2, tandis que le Polonais Slawomir Muranski prend la troisième place avec 53.628.

Le Français Morgan Riche a pu doubler la mise avec une deuxième victoire dans la dernière manche qualificative de la catégorie, puisque la #531 a pu prendre le drapeau à damier avec une marge de 1,009 seconde. Paul Louveau est troisième à 2,702 secondes, tandis que le Belge Fabio Kieltyka et l’Américain Derek Wang complètent le top 5 de la course.

Temps au tour les plus rapides :

E20 : 55.243 | Malte Ebdrup | No. 713
Micro MAX : 1:01.758 | Nikita Ljubimov | No.30
Mini MAX : 58.143 | Dovydas Gudelevicius | No. 143
Junior MAX : 54.618 | Santiago Biagi | No.212
Senior MAX : 53.661 | Callum Bradshaw | No. 311
DD2 : 52.554 | Axel Saarniala | No. 468
DD2 Masters : 53.335 | Morgan Riche | No. 531

Info : ROTAX-KART | @BRPNews
Credit photo : BRP-Rotax

Partenaires


Publicité

Ne passez pas à côté

FFSA KARTING

#INFO Deux mois après le rendez-vous d’Ostricourt, la IAME Series Benelux reprend ses droits ce week-end à Genk. Avec plus de 250 pilotes attendus...

FFSA KARTING

# INFO #IAMESERIESFRANCE La déclaration : « C’est ma 1ère victoire à la IAME Series France et en plus, j’ai gagné mon ticket pour...

IAME

# INFO #IAMESERIESFRANCE Pour son deuxième rendez-vous de la saison, la Iame Series France va faire étape dans le Cantal. Long de 1105 mètres,...

FFSA KARTING

#Communiqué de presse FFSA CHAMPIONNAT DE FRANCE LONG CIRCUIT 1/2 Le Championnat de France Long Circuit 2022 débute par le retour du circuit Carole...

FFSA KARTING

#Communiqué de presse FFSA Succès populaire pour le retour du circuit Carole au calendrier sportif FFSA Karting. Plus de 80 pilotes se sont élancés...

NSK

#INFO #NSK Farouche, Le sud ne s’est pas laissé facilement apprivoiser. Il a fallu dompter une météo changeante qui a offert beaucoup plus de...

IAME

#INFO Avant le début des grandes vacances, la IAME Series Benelux a fait escale au Karting Genk pour la troisième manche de la saison....

FIA KARTING

#INFO #FIAKARTING C’est un circuit nouveau venu au calendrier des évènements FIA Karting qui va accueillir du 16 au 19 juin 2022 la conclusion...

Copyright © 2022 Kart-Actu.com // KA. | Production - TWENTY-ONE CREATION