Connect with us

Hi, what are you looking for?

ROTAX

RMCGF 2021 | JOUR 4

#INFO #RMCGF
RMCGF 2021 – JOUR 4
CIRCUIT INTERNATIONAL DE KARTING DE BAHREÏN (BIKC)

Sakhir, Bahreïn, 15 décembre 2021,
Après deux jours d’essais non qualificatifs sur le circuit, il était temps d’entamer les courses dans un environnement sablonneux, avec une augmentation de la température de l’air sur la piste, ce qui constituait une toile de fond parfaite pour l’excitation des essais qualificatifs et la première série de manches qualificatives pour tous les concurrents.

Une fois de plus, le nouveau membre puissant de la famille de la GFCRM, la catégorie Project E20 E-Kart, a commencé l’action sur la piste ce matin devant les autres classes – Micro MAX, Mini MAX, Junior MAX, Senior MAX, DD2 et DD2 Masters. Nous avons senti la chaleur, non seulement de la météo mais aussi des concurrents qui étaient très motivés et excités de se lancer dans les premières manches de cette semaine. Nous avons vu beaucoup d’action palpitante sur la piste, depuis les jeunes de la catégorie Micro MAX jusqu’aux « Seniors » de la catégorie DD2 Masters, ils ne cèdent pas facilement, ils se battent.

Ne vous faites pas attendre, voici le rapport de course des Q-Practices et des Q-Heat d’aujourd’hui sous les projecteurs :

E20 :
La dernière séance d’essais non qualificatifs a vu le top 3 le plus serré des sept séances qui ont eu lieu, le Danois Malte Ebdrup étant le plus rapide après les 7 minutes de la séance avec un temps de 53.901, juste 0,01 seconde devant le Français Oscar Pellemele (53.902). Theo Kekati des Émirats Arabes Unis a une nouvelle fois montré à quel point la compétition est serrée sur les E-Karts en réalisant un temps de 53.906 pour prendre la troisième place, les 13 premiers étant couverts par 0.886 seconde.

C’est toutefois Pellemele qui a décroché la pole position lors d’une séance d’essais qualificatifs très serrée, pour seulement 0,061 seconde avec un 53.595, devant Kekati (53.595). Les 13 premiers pilotes étant séparés par 0,897 seconde à l’issue de la séance de cinq minutes, Jalava (53.701) s’est classé troisième à 0,106 seconde du pilote émirati.

La toute première course d’E-Kart aux Grandes Finales du CMR a donné le coup d’envoi de l’action de course, alors que le Projet E20 est entré dans l’histoire en devenant la première classe Rotax à courir sous les projecteurs. Theo Kekati a réussi à garder la tête froide pour remporter la victoire par 1,030 seconde, après une course captivante jusqu’au drapeau à damier après huit tours.

La bataille à trois entre l’Emirati, le Français Pellemele et le Finlandais Jalava a été très serrée pendant la majeure partie de la course, où à un moment donné, même Eliis Spiezia (USA) et Hannes Morin (Suède) étaient en lice. Jalava et Morin sont sortis de piste pendant la course, compromettant leurs efforts initiaux. Pellemele a terminé en deuxième position, battant le Polonais David Aulejtner de seulement 0,001 seconde, Spiezia et Jalava complétant le top 5.

Micro MAX :
Le Hongrois Nimrod Nogradi a dominé les sept séances d’essais de la catégorie Micro MAX à Sahkir, en réalisant le meilleur temps en 1:01.525, devant l’Estonien Nikita Ljubimov (1:01.662). Le Lituanien Ainis Vibriantis s’est assuré que la distance entre le troisième et le premier n’était que de 0,215 seconde, en affichant un 1:01.740. La séance a également été serrée entre les 27 premiers, puisqu’un peu moins de 1,1 seconde les séparait après la séance de 10 minutes.

La Finlandaise Oiva Vettenranta a été la star des essais qualificatifs pour les 36 pilotes, avec un temps de 1:01.562 sur le circuit de 1,414 km, devant l’Autrichien Dragos Avasilcutei (1:01.611) pour 0,049 seconde. Ljubimov complète le trio de tête avec un chrono de 1:01.613, les 30 premiers pilotes de la séance étant à moins de 0,95 seconde les uns des autres.

Zain Elhommossany, des Émirats arabes unis, a fait preuve d’habileté, de cran et de détermination pour remporter la victoire dans la manche qualificative 1 avec seulement 0,058 seconde d’avance sur Zdenek Babicek, de la République tchèque, grâce à un fantastique dépassement extérieur dans l’avant-dernier tour de la course, alors qu’il était parti en neuvième position. L’Estonien Nikita Ljubimov a réussi à se maintenir en troisième position au bout de 6 tours de course. Les douze premiers pilotes à l’arrivée étaient couverts d’avant en arrière par un peu moins de 1,5 seconde, ce qui montre à quel point les pilotes sont proches les uns des autres en tête du peloton.

Mini MAX :
Lors d’une dernière séance d’essais raccourcie pour les Odds, le Lituanien Dovydas Gudelevicius a été le plus rapide avec un temps de 58.420, devançant le Britannique Scott Marsh (58.588) de 0,168 seconde. Le Japonais Endo Arata complète le trio de tête de la manche matinale de Bahreïn, en signant un meilleur temps de 58.629. 86 millièmes de seconde séparent les trois premiers dans les Evens, avec le Néerlandais Mees Houben en tête avec 58.370, suivi du Libanais Christopher El Feghali (58.440) et de l’Américain Gage Korn (58.456).

Lors des essais qualificatifs, le Polonais Rostyslav Kostyna a été le plus rapide de la séance, avec 0,005 seconde d’avance sur le Japonais Endo. Les deux pilotes ont réalisé respectivement 58.269 et 58.274. Le Français Mathis Carnejac complète le trio de tête avec un peu plus d’un dixième de seconde d’écart, la n°147 affichant 58.376. Le Canadien Jensen Burnett a établi le meilleur temps du groupe Evens peu après, améliorant les efforts de Kostyna de 0,030 seconde avec un 58.239, devant le Lituanien Markas Silkunas (58.307) et le Polonais Borys Lyzen (58.326).

Les premières manches qualificatives pour les groupes A et B ont vu un solide 1-2-3 polonais, avec Borys Lyzen, Juliusz Ociepa et Rostyslav Kostyna. Lyzen s’impose après être parti en troisième position, Ociepa en sixième position et Kostyna ne perd qu’une place, tandis que Carnejac parvient à maintenir le rythme de Burnett, le Canadien terminant cinquième. Une belle bataille entre Arata et Markas Silkunas (Lthuania) dans le groupe C +D s’est terminée par un écart de moins d’un dixième entre les deux pilotes au drapeau à damier, avec un léger avantage sur Mateja Radenkovic en troisième position, la n°108 étant à 1,047 seconde du vainqueur final. Derrière la Belge, le Letton Toms Strele a pris une solide quatrième place, tandis que le Néerlandais Max Sadurski est passé de la 11e à la 6e place pour compléter le top 5.

Junior MAX :
Le Belge Kaï Rillaerts a pu se placer en tête des chronos lors de la dernière séance d’essais Odds avec un 54.720, 0,108 seconde devant le Français Teo Blin (54.828). Le Néerlandais Bruno Mulders complète le trio de tête, à seulement 0,001 seconde de Blin (54.829). Tomass Stolcermanis, de Lettonie, est le deuxième pilote de cette Grande Finale du CMR à remporter toutes les séances d’essais auxquelles il a participé. Il a été le plus rapide dans le groupe Evens avec un temps de 54.762, à 0.042 seconde du meilleur temps de Rillaerts dans l’autre groupe. Le Néerlandais Matthijs Terlouw (54.806) et un autre Letton, Edgars Vilcans (54.917), complètent le trio de tête.

Rillaerts prend la tête des essais qualificatifs Odds avec un temps de 54.545, où les trois premiers ne sont séparés que par 59 millièmes de seconde, grâce au Néerlandais Joep Breedved (54.596) et au Slovaque Matej Konik (54.064). Mais Stolcermanis s’est frayé un chemin vers le meilleur temps de 0,37 seconde dans la session Evens, en signant un 54.175, avec le trio de tête couvert par 0,056 seconde, avec Harry Linden de Grande-Bretagne (54.226) et le Russe Mark Koziaev (54.231) suivant en deuxième et troisième position après le Letton.

Stolcermanis s’impose dans la manche qualificative 1 des groupes A et B, prenant l’avantage dès le début de la compétition, tandis que tous les autres se battent derrière lui. Rillaerts se maintient également en deuxième position, devant le Français Teo Blin, après être parti en sixième position sur le départ lancé. Matej Konik conserve la quatrième place, tandis que le Lituanien Maxim Shchurko est à plus de quatre secondes du Slovaque pour prendre la cinquième place. Harry Linden a remporté la première manche qualificative des groupes C et D avec 1,284 seconde d’avance sur Edgars Vilcans, tandis que l’Italien Pietro Pons est passé de la vingtième à la troisième place, suivi des Néerlandais Jayden Thien et Enzo Bol.

Senior MAX :
Callum Bradshaw a de nouveau signé le meilleur temps en 53.593, devançant son compatriote Kai Hunter (53.728) de 0.135 seconde. Le Portugais Joao Oliveira n’est qu’à 17 000 de la troisième place, avec un meilleur temps de 53.745. Les Britanniques étaient également présents en force dans le trio de tête des Evens, mais c’est le Koweïtien Fahal Al Khaled qui a placé la #304 en tête de la feuille de temps avec un temps de 53.691, devant Mark Kimber (53.735) et Sean Butcher (53.756), les trois premiers n’étant séparés que par 0.065 seconde.

Lors des essais qualificatifs, Bradshaw a de nouveau brillé sous le soleil de l’après-midi. Le Britannique a non seulement réalisé le meilleur temps de la session Odds, mais aussi le meilleur temps des 72 pilotes avec un temps de 53.292. Cependant, Kai Hunter n’est qu’à 0,013 seconde de la deuxième place (53.305), suivi du Serbe Andrej Petrovic, qui a réalisé le troisième meilleur temps avec 53.346. Le Français Paul Fourquemin a été le meilleur pilote à Evens, avec un chrono de 53.372 secondes que les autres ont dû suivre. Tereza Babickova, de la République tchèque, est deuxième avec un temps de 53.454, devant le Britannique Clayton Ravenscroft (53.467).

La manche qualificative 1 pour les Groupes A et B a fait monter l’excitation des courses rapprochées sous les projecteurs, avec une bataille fantastique autour du circuit sous le ciel nocturne qui a vu Paul Fourquemin sortir victorieux d’une rencontre très serrée avec le Serbe Andrej Petrovic, les deux hommes terminant à 0,256 seconde après 10 tours passionnants. Bradshaw a d’abord mené la course, avant que le sable du circuit ne fasse sortir le Britannique et le fasse chuter en sixième position, mais il s’est bien repris pour prendre la troisième place au drapeau. Clayton Ravenscroft était également en tête du peloton, tandis que le Suédois Wilgot Edqvist complétait le top 5.

La première action des Groupes C et D a été encore plus dramatique, puisque le Britannique Mark Kimber a pu se battre contre au moins 15 autres pilotes pour remporter la course de 10 tours avec 0,116 seconde d’avance sur Tereza Babickova, Sean Butcher complétant le trio de tête, les 25 premiers pilotes étant séparés d’un peu plus de 5 secondes à la fin de la course. Bien qu’il se soit battu pour la tête de la course à un moment donné, Kai Hunter a permis à trois Britanniques de figurer parmi les quatre premiers, tandis que Lachlan Robinson, des Émirats arabes unis, s’est remis d’une escarmouche en début de course pour reprendre la cinquième place à l’arrivée.

DD2 :
David Maslakiewicz a été le plus rapide pour les Odds lors de la dernière séance d’essais, réalisant le meilleur temps en 52.552, où les trois premiers étaient à 28 millièmes de seconde les uns des autres. Vaserlis Dimitris (Grèce – 52.570) a manqué de peu le Polonais de 0,018 seconde, tandis que le Néerlandais Martijn Van Leeuwen était à 0,010 seconde, avec un meilleur temps de 52.580. En Evens, le Letton Emils Akmens est plus rapide que les 35 autres pilotes avec un chrono de 52.790, tandis que la Tchèque Eliska Babickova (52.893) est à 0.103 derrière. Axel Saarniala figure également dans le top 3, puisque le Finlandais a réalisé son meilleur temps en 52.907.

Lors des essais qualificatifs, le Français Antoine Barbaroux a signé le meilleur temps des 72 pilotes présents, avec un chrono de 52.081, creusant un écart de 0,232 seconde avec le Chilien Gustavo Suarez, deuxième (52.313). L’Italien Michael Rosina a pu s’emparer de la troisième place avec un temps de 52.349. Le Canadien Gianluca Savaglio a réalisé le meilleur temps de la séance, devant Patriks Noels (52.387). C’est un 2-3 pour la Lettonie, grâce à Emils Akmens, dont le meilleur effort (52.388) lui permet de prendre la troisième place, à 0,001 seconde.

Barbaroux poursuit ses efforts lors des essais qualificatifs et remporte la victoire dans la manche qualificative 1 pour les Groupes A et B avec 1.390 secondes d’avance, réalisant le meilleur tour dans le processus. Van Leeuwen s’est également montré très rapide pour se hisser en deuxième position, tandis que l’Indien Kyle Kumaran complète le trio de tête, à 0,281 seconde, tandis que Michael Rosina et Gianluca Savaglio complètent le top 5. Le Grec Vasileris s’est également assuré sa première victoire dans les manches, alors que les Groupes C et D s’affrontaient dans les manches, prenant le drapeau à damier 20,45 secondes devant le Chilien Gustavo Suarez, suivi du Belge Glenn Van Parijs en troisième position. Dawid Maslakiewicz s’est assuré la quatrième place, tandis que le suédois Charlie Andersen a devancé le patriarche Noels Locmelis.

DD2 Masters :
Le Français Morgan Riche (53.362) a devancé l’Argentin Matias Rodriguez (53.386) de 0,024 seconde lors de la dernière séance d’essais, tandis que le Bahreïni Mohamed Matar a montré que le #536 pourrait être un modèle à suivre cette semaine sur son sol, en signant un 53.485 pour prendre la troisième place.

Le Canadien Pier-Luc Ouellette s’est emparé de la pole position lors de la séance d’essais qualificatifs avec un temps de 53.034, devançant Riche de 0.013 sur la #531, tandis que le pilote local Mohamed Matar complétait le trio de tête avec un temps de 53.075, avec seulement 0.041 seconde d’écart.

Mais la fin de la journée appartient à Riche, qui s’est battu avec acharnement contre Ouellette et le Français Paul Louveau pendant les 10 tours de la rencontre. Riche a fini par sceller la victoire avec 0,178 seconde d’avance sur le Canadien, tandis que Louveau a dû se battre contre le duo de Lettons Henrijs Grube et l’Américain Derek Wang, qui se sont tous deux battus pour une place dans le trio de tête, mais sans succès.

Temps au tour les plus rapides :

E20 : 53.595 | Oscar Pellemele | No. 701
Micro MAX : 1:01.525 | Nimrod Nogradi | No. 5
Mini MAX : 58.239 | Jensen Burnett | No.146
Junior MAX : 54.175 | Tomass Stolcermanis | No. 244
Senior MAX : 53.292 | Callum Bradshaw | No. 311
DD2 : 52.081 | Antoine Barbaroux | No. 435
DD2 Masters : 53.034 | Pier-Luc Ouellette | No. 524

 

Info : ROTAX-KART | @BRPNews
Credit photo : BRP-Rotax

Partenaires


Publicité

Ne passez pas à côté

FFSA KARTING

#INFO #UKART #LIVETIMING Les courses de karting du week-end sont à suivre ici. Live Timing et Live intermédiaire avec la page embarquée Ukart Live...

DIVERS

#Communiqué de presse Evan Giltaire En cette année 2022, à seulement 15 ans, Evan Giltaire a plus que jamais confirmé son statut de grand...

FIA KARTING

#FIA_MOTORSPORT_GAMES Le Pérou et la Belgique gagnent la 🥇 en Junior et Senior L’équipe du Pérou a remporté une première médaille d’or historique aux...

FFSA KARTING

# KARTACTU Auteur d’une saison exceptionnelle, Evan Giltaire a décidé de conclure celle ci par une visite à Las Vegas pour le SuperNationals 25...

SKUSA

Evan Giltaire, vainqueur en X30 Senior à Vegas. Retrouvez la vidéo de la finale dans cet article. Félicitation à notre frenchie Evan Giltaire pour...

FFSA KARTING

#Communiqué de presse FFSA Karting Encadrée par la FFSA Academy, Lisa Billard s’est classée 5e du Championnat de France Junior Karting cette saison. Grâce...

FFSA KARTING

#INFO #KARTMAG Un succès ensoleillé 220 pilotes, une piste mythique et une météo estivale, tout était en place pour nous permettre de passer une...

IAME

#INFO #IAME SERIES BENELUX A votre agenda, la Iame Séries Benelux communique ce jour le calendrier de ses courses 2023. Championnat très réputé tant...

Copyright © 2022 Kart-Actu.com // KA. | Production - TWENTY-ONE CREATION