Connect with us

Hi, what are you looking for?

FFSA KARTING

RMCGF JOUR 5

©Twenty-One Creation - Rotax Grand Finals - 2019 - Jules Benichou - RMCIF
©Twenty-One Creation - Rotax Grand Finals - 2019 - Jules Benichou - RMCIF

RMCGF JOUR 5

CIRCUITO INTERNAZIONALE DI NAPOLI

Sarno, Italie, 24 octobre 2019-
Bienvenue à la Grande Finale 2019 du CMR – Jour 5 ici au Circuito Internazionale di Napoli. Aujourd’hui, nous avons vu beaucoup de courses intéressantes et passionnantes dans les manches des différentes classes. Mais regardons les événements en détail :

Micro MAX

Micro MAX était ensuite sur la piste où Christian Costoya Sanabri a été le plus rapide pendant la majeure partie du warm-up avec un chrono de 1:10.383 secondes, mais un brillant tour final qui comprenait le premier secteur le plus rapide de Raul Luis Martinez l’a placé en tête (1:10.065).

La manche 2 pour Micro MAX a démarré avec Thiago Falivene en pole position aux côtés de Ben Maier sur la première ligne. Après qu’un accident ait fait sortir les planches SLOW, tous les pilotes se sont regroupés pour le redémarrage au 3e tour. Costoya Sanabri a ouvert la marche, suivi de près par Enzo Nienkotter, qui a rapidement pris la tête. Griffin Peebles était en P3, suivi de Macauley Bishop, Salvador Trindade et Jay Urwin. Avec un écart de près d’une demi-seconde, il semblait que les deux premiers étaient en sécurité. Cependant, un brillant couple de tours de Bishop à la 3e place et de Trindade à la 4e place a permis à la paire de combler l’écart.  Dans le dernier tour, Bishop a fait une fente de dernière minute pour prendre la tête momentanément avant de s’élancer, changeant l’ordre du peloton avant et le voyant tomber en 4e position, Trindade remportant la victoire avec Falivene en 2e et Urwin 3e.  Après la course, Urwin a reçu une pénalité de 5 secondes sur le carénage avant, ce qui l’a ramené à la 18e place et a permis à Bishop de gagner une place.

Micro MAX devrait être de nouveau en piste à 8h31 (heure d’Europe centrale) demain matin.

Mini MAX

Une fois de plus, c’est Andy Ratel (1:05.597) qui a pris la tête du warm-up Mini MAX, Alvar Siimesvaara (1:05.733) deuxième, puis Karel Schulz (1:05.768).

La Mini MAX Heat 2 a fourni de l’action à chaque tour avec Ratel hors pole position. Le découpage entre Costa Toparis et Raphael Rennhofer a permis à Toparis de faire une belle passe en tête et à Ratel de rétrograder à la 6ème place. Au tour suivant, Jolan Raccamier s’est retrouvé 2e derrière Jayden Thien, alors que le vainqueur du Heat 1 s’est également retrouvé en P1, devant Adrian Malheiro Sune et Ratel.  Alors que les positions se bousculent sans cesse, c’est le pole-man qui remporte la victoire au sixième et dernier tour, Toparis (2ème) et Malheiro Sune (3ème) après la chute de Thien en 16ème position sur un coup de pied de pénalité pour chute de pare-choc.

L’échauffement de la Mini MAX débutera demain à 8h44 (CET).

Junior MAX

La première séance d’échauffement pour les juniors a été menée par Lucas Bohdanowicz qui a fait un temps de 1:01.641 secondes dans le dernier tour, avec un numéro impair de 231.  Il a été suivi par le kart 251 de Noam Abramczyk (1:01.754) et Lucas Da Silva Mendes (1:01.776).

Les numéros pairs étaient suivis de Felipe Bernasconi (1:01.147), Hitoshi Sakai (1:01.362) et Tomass Stolcermanis (1:01.376).

A+C

Lors de la première manche de la MAX Junior, Clay Osborne était en pole position avec Hugh Barter sur la première ligne et Hitoshi Sakai sur la grille 3. Un excellent départ du pilote japonais l’a mis en tête devant Osborne et Kris Haanen.  Au 2e tour, Osborne était de nouveau en P1 alors que l’ordre de ses plus proches rivaux changeait jusqu’à la dernière étape. Aqil Alibhai et Mike Van Vugt, vainqueur de l’Euro Trophée en 8ème et 9ème position, ont perdu leurs 10 premières places dans une bagarre et ont repris l’arrière du terrain. Pendant ce temps, Hannen a échangé sa place avec Sakai quelques instants avant le drapeau, séparé par Barter en 3e position. Plus tard, les deux juniors ont reçu une pénalité de 5 secondes de carénage et ont perdu plusieurs positions, ce qui a permis à Barter de passer en P2 et Beau Pronesti P3.

B+D

Charlie Wurz était en pole à côté de Schu Dozonom, l’Autrichien en tête pendant les premiers tours jusqu’à ce que Sami-Joe Abi Nakhle le dépasse. Wurz ne s’est pas contenté de la 2e place et a repris la tête au 4e tour, Oli Pylka prenant la 2e et P1 la prochaine fois. Les trois premiers se sont poursuivis pendant les tours restants, Pylka prenant la victoire à Abi Nakhle, bien qu’une pénalité à temps ait confirmé Luca Mars en deuxième position et Wurz en troisième position.

A+D

Avec Osborne sur la pole, Dozono a eu du mal à conserver sa première place en première ligne et est tombé en P5.

Mike Van Vugt a momentanément pris la tête avant qu’Osbourn ne la reprenne, avant de voir Oli Plyka prendre la tête à mi-course après un mouvement courageux dans le virage 10. Tomass Stolcermanis, 12 ans, était le plus rapide. Le 217 de Van Vugt était juste sur le pare-chocs arrière de Pylka pendant les deux derniers tours, se préparant à faire son mouvement.  Cependant, Osbourn avait réussi à les rattraper et à plonger à l’intérieur de chacun d’eux, les trois pilotes se battant continuellement. Avec Osborne en tête dans le dernier tour, Van Vugt et Pylka se sont rapprochés, les amenant au 5e et 9e rang.  Les autres places mineures sont allées à Marcel Surmacz et Sacha Maguet.

B+C Avec Wurz de retour en pole et Barter de P2 dans la dernière manche Junior MAX de la journée, Abi Nakhle désespérait de rattraper le penalty et a volé la 2e place et Troy Dolinschek en 3e, tandis que Barter est tombé à P15. Au 4e tour, Abi Nakhle a doublé Wurz et s’est battu à quatre pour prendre la tête, y compris Leung et Miska Kaskinen. Une passe de Leung pour P1 et la victoire a également permis à Wurz de se hisser au 2e rang et à Abi Nakhle au 3e rang.

Le Junior MAX reprendra demain à 8h57 (CET).

Senior MAX

L’échauffement impair a été mené par Jace Denmark-Gessel qui a fait un temps de 1:00.444 secondes contre Charl Michael Visser (1:00.536) et Daniel Vasile (1:00.615).  Les numéros pairs étaient menés par Kivi Kairo (1:00.652) avec Koeberl Stephan (1:00.658) le plus rapide suivant et Cunha Joao (1:00.705) 3ème.

A+C

Dans la première course de la journée pour la MAX Senior, c’est Elia Galvanin qui a pris la pole position, Norberg aux côtés de Vasile et Fourquemin derrière sur la deuxième ligne, et la course pour l’avant a vu chacun des quatre pilotes mener à un moment donné jusqu’à ce que Norberg dépasse Fourquemin au cinquième tour pour continuer avec Galvanin en 3e position.

B+D

Vincent France s’est aligné avec Guillaume Treillard De Qu pour la deuxième manche Senior MAX.  Le pole-man a mené avec Oakley Pryer 2ème et Axel Saarniala 3ème. L’Indien Shahan Ali Mohsin s’est joint aux meneurs qui ont échangé leurs places tout au long de la course. Dans le dernier tour, Guy Cunnington a surpris Ali Mohsin et Pryer dans le secteur 2, les doublant tous les deux pour s’emparer du P3. Saarniala a remporté la course confortablement avec 3,245 secondes d’avance sur la France.

A+D

Elia Galvanin a mené le peloton, suivi de Daniel Vasile et Yuga Furutain dans la manche qualificative suivante. Au 1er tour, Guillaume Treillard De Qu entre dans le top 3, tout comme Cody Gillis suivi d’Axel Saarniala et Rhys Hunter. A trois tours de l’arrivée, Gillis menait, jusqu’au dernier tour où le contact a changé l’ordre d’arrivée, laissant Saarniala victorieuse, Hunter 2ème et Vasile promu en P3 après que Galvanin ait reçu un penalty.

B+C

La dernière manche senior a débuté avec Vincent France en tête de la course, devant Ryan Norberg en 2e position. Clayton Ravenscroft poussait fort et a pris la tête devant Norberg, alors que le pilote américain coupait les dés avec le Britannique en P1. Fourquemin menait aussi brièvement, mais Ravenscroft s’est défendu pour remporter la victoire contre Fourquemin (2e), Pryer (3e) et France (4e).

Senior MAX sera de retour demain matin à 9h23 (CET).

DD2 Master

Lors de la séance impairs, Primoz Matelic a été le seul pilote à franchir la barre des une minute pour terminer 1er avec 59.882 points.  Horacio Torres a terminé 2e (1:00.041) et Carl Cleirbaut 3e (1:00.053). Les numéros pairs ont suivi, Arto Savenius étant le plus rapide avec un temps de 59.850, suivi de Nicholas Verheul (59.865) et Leonard Nienkotter (59.916).

A+C Heat :

Dans l’A+C Heat pour le DD2 Masters, Roberto Pesevski était en pole position avec Verheul à ses côtés, Henrijs Grube et Savenius 3e sur la grille 4, et Pesevski a pu maintenir son avance sur Grube et Eriks Gasparovics en course.  Au 7e tour, Grube a chassé Pesevski et s’est rendu au 1er rang, ce qui a été amplifié par une erreur dans le 2e virage qui a laissé le champion d’Autriche se défaire de Rudy Champion en 3e et six dixième position derrière le leader.  Dans le dernier tour, Champion a dépassé Pesevski pour terminer 2e, tandis que Grube a gagné par 1.252 secondes.

B+D  :

Dans la deuxième course de la journée pour les DD2 Masters, c’est Antti Ollikainen qui a mené le peloton loin de la pole position, poursuivi par le champion argentin Matias Rodriguez et Rodrigo Eckholt en 3e position.  Ollikainen est resté incontesté pendant toute la course, augmentant son avance et signant le meilleur tour (59.558) à la dernière minute.  Rodriguez est resté 2e avec Eckholt en 3e et Joao Oliveira 4e.  Troy Bretherton a rattrapé 5 places pour terminer 5ème.

A+D

Le Polonais Pesevski a été dépassé par Rodriguez dans le premier tour de la troisième manche, avant que Grube ne tire vers l’avant et n’affiche des chronos plus rapides. Bretherton a réussi à dépasser Pesevski pour la 3ème place au 5ème tour et a commencé sa campagne pour rattraper les leaders. Il y a eu un changement pour l’avance de Rodriguez, qui portait la caméra embarquée pour la couverture en direct, car la paire a allongé l’écart à 2 secondes, sans avoir à se soucier de Bretherton pour les rattraper. La victoire est revenue à Rodriguez avec Grube 2e et Bretherton 3e.  Pesevski a glissé vers le bas de l’ordre à la 9ème place au drapeau.

B+C

La dernière manche finale du DD2 Masters a été menée par Ollikanien puis Verheul en P2. Tout comme auparavant, le Finlandais était en tête et Primoz Matelic a pris la 2e place, tandis que Verheul est tombé à la 23e place. Matelic a rapidement dépassé Ollikanien et Eckholt à la 3ème place à 0.975 secondes du leader.  Au 6ème tour, Ollikanien a repris la tête pour s’assurer la victoire du maître slovène, tandis que Savenius est passé en 3ème position et a été remplacé par Champion en P3 le tour suivant. Verheul a continué à progresser tout au long de la course en terminant 15ème avec le meilleur chrono (59.716).

DD2 Masters sera en piste demain pour l’échauffement du matin à 9h49 (CET).

DD2

Le DD2 impair a commencé la matinée avec Freddie Carlsson (59.194 secondes) devant Jonathan Thomas (59.472) et Niklas Graenz (59.490), le meilleur temps.

La séance en nombre pair a été menée par Matias Milla avec un temps de 59.030 secondes suivi de Ruan Belizario (59.215) et Max Jaeger (59.250) 3ème.

La première manche de jeudi pour DD2 a débuté avec Petr Bezel qui partageait la ligne 1 avec Nicolas Picot.  Le Français a eu un bon départ pour prendre la tête et Bezel a suivi. Alejandro Lahoz Lopez a également connu un bon début en grimpant de 5 places pour prendre la 3e place.  Alors que Bezel s’efforçait de trouver une échappée, Picot n’a pas reculé non plus et a signé le meilleur temps (58.936) au 6e tour.  Bezel, qui participe à sa 10e édition annuelle de la GFCRM, a continué à pousser, mais n’a pas réussi à s’en sortir. C’est Picot qui a remporté la victoire sur Bezel et Lahoz Lopez pour quelques points essentiels pour la grille de la pré-finale.

B+D

Luca Munaretto, gagnant du Trophée international 2019 du CMR, s’est classé en pole position avec Lucas Joly à ses côtés. Le Sud-Africain, qui vit maintenant en Italie, a mené la course du début à la fin, alors que la bataille pour la deuxième place faisait rage.  Kacper Bielecki a réussi à dépasser Joly au départ pour la 2e place.  Sam Waddell et Dzianis Slavinski ont trouvé le chemin des filets et ont atteint le top 5. Waddell a poussé fort pour rattraper Bielecki, a réalisé le tour le plus rapide (59.157) et l’a doublé pour la P2 au 7e tour.  Bielecki a retourné la faveur en devançant Waddell pour la 2e place où il a terminé.

A+D

Le Heat A+D a commencé avec Bezel de retour en pole à côté de Joly.  Un bon départ de Trolese l’a mis en tête avec Bexel juste derrière, suivi de Prunonosa, qui était hors course en P22 au 3e tour.  Une fois que Bezel a repris l’avantage, il a étendu son avantage à 6 dixièmes, mais c’est Daniel Machacek qui a dépassé Joly à la recherche de Bezel.  L’Autrichien avait beaucoup plus d’allure, alors il rattrapait Bezel rapidement et le doublait. Pourtant, alors que Machacek défendait dans le deuxième virage dans le dernier tour, Bezel a pris la ligne extérieure et a roulé autour de lui.  Une nouvelle tentative ratée de dépassement au virage 9 a permis à Bezel de remporter la course avec Machacek 2e et Joly 3e.

B+C

Lors de la toute dernière manche de la journée, Munaretto s’est retrouvé en pole position aux côtés de Picot, Bielecki et Viiliainen étant en deuxième ligne. Dans un virage désordonné 1, Munaretto a couru à grande vitesse donnant à Waddell une chance de prendre la tête avec Jonathon Marcusson jusqu’au 2e rang. Munaretto était en mission pour regagner la 1ère place et l’a fait au 5e tour, en s’élançant vers l’intérieur du virage 9. Un peu plus de la mi-course et Picot était 2e devant Viiliainen et Xen De Ruwe en 4e. Picot a doublé Munaretto en P1, mais la course a été signalée en rouge au 9e tour à cause d’un problème sur la piste qui l’a rendue dangereuse. La course a été classée dès le 8e tour, ce qui signifie que Picot devrait être le vainqueur, mais une pénalité de 5 secondes sur le pare-chocs donne la victoire à Munaretto et Villiainen est 2e.

DD2 sera en piste pour son échauffement à 10h15 (CET).

Rotax THUNDeR (DEKM)

C’est Jasin Ferati qui a réalisé le meilleur temps (1:04.551) lors de l’échauffement du matin, suivi de Bradley Barrett (1:04.773 secondes) et Luke Wloemer (1:04.878 secondes).

Lors de la première finale de la fin de semaine avec un départ debout pour la classe Rotax THUNDeR, Barrett a immédiatement pris la tête avec Ferati en P2, puis Wloemer. Le pilote suisse cherchait à réduire l’écart de 3 dixièmes par rapport au leader et au 4e tour, il a réussi à s’approcher suffisamment pour se rapprocher de la 1re place. Barrett et Ferati se sont battus pour les deux tours suivants, ce qui a permis au pilote invité Jie Kao de Taiwan et Wloemer de rattraper du terrain, mais ce n’était pas suffisant. Finalement, au 6e tour, Barrett a pu reprendre la tête et remporter la course depuis Ferati avec seulement 0.235 secondes de retard.

Restez à l’écoute pour nos prochains rapports quotidiens, qui vous apporteront l’action intense de la GFCRM !

Info : ROTAX-KART
Credit photo : TWENTY-ONE CREATION // JULES BENICHOU

Partenaires


Publicité

Ne passez pas à côté

FFSA KARTING

#INFO #UKART #LIVETIMING Les courses de karting du week-end sont à suivre ici. Live Timing et Live intermédiaire avec la page embarquée Ukart Live...

FFSA KARTING

# KARTACTU Comité Directeur FFSA du 23 novembre 2022 Le Comité Directeur de la FFSA, réuni en date du 23 novembre 2022, a arrêté,...

DIVERS

#Communiqué de presse Evan Giltaire En cette année 2022, à seulement 15 ans, Evan Giltaire a plus que jamais confirmé son statut de grand...

FIA KARTING

#FIA_MOTORSPORT_GAMES Le Pérou et la Belgique gagnent la 🥇 en Junior et Senior L’équipe du Pérou a remporté une première médaille d’or historique aux...

FFSA KARTING

# KARTACTU Dernière course de la saison, la Relax Max a attiré la foule des grands jours le week-end dernier ! Avec 38 équipages...

FFSA KARTING

# KARTACTU Auteur d’une saison exceptionnelle, Evan Giltaire a décidé de conclure celle ci par une visite à Las Vegas pour le SuperNationals 25...

SKUSA

Evan Giltaire, vainqueur en X30 Senior à Vegas. Retrouvez la vidéo de la finale dans cet article. Félicitation à notre frenchie Evan Giltaire pour...

FFSA KARTING

#Communiqué de presse FFSA Karting Encadrée par la FFSA Academy, Lisa Billard s’est classée 5e du Championnat de France Junior Karting cette saison. Grâce...

Copyright © 2022 Kart-Actu.com // KA. | Production - TWENTY-ONE CREATION