Connect with us

Hi, what are you looking for?

FFSA KARTING

RMCGF JOUR 4

©Twenty-One Creation - Rotax Grand Finals - 2019 - Jules Benichou - RMCIF

RMCGF JOUR 4

CIRCUITO INTERNAZIONALE DI NAPOLI

De jour en jour, il fait de plus en plus chaud, mais pas seulement sur la piste, car les premières manches de qualification ont commencé aujourd’hui. Voyons ce qui s’est passé sur la piste aujourd’hui :

Rotax THUNDeR (DEKM)

Les karts Rotax THUNDeR ont été les premiers à s’élancer sur la piste mercredi, le matin le plus froid que nous ayons eu jusqu’à présent à 14 degrés. Les chronos ont été 1 seconde plus lents qu’hier, l’Italien Benjamin Cartery réalisant le meilleur temps (1:05.953). Il a été suivi de Bradley Barrett (1:06.011) et Jasin Ferati (1:06.127). Lors de la deuxième et dernière séance d’essais non qualificatifs pour la DEKM, c’est Ferati qui a donné le ton avec un chrono de 1:04.902, Ryan Mills était à seulement six millièmes (1:04.908) et Luka Wloemer a fini en P3 (1:04.947). Lors de la première séance d’essais qualificatifs, Jasin Ferati a signé le TROISIÈME temps le plus rapide à ce jour avec un temps de 1:04.193 secondes au cinquième tour, juste devant Jie Kao en 1:04.563 et Jort Coone (1:04.713). Alors que le soleil commençait à se coucher, la pré-finale 1 a commencé avec Ferati en pole position aux côtés de Kao et Coone sur la grille 3. Ferati a pris l’avance sur Barrett et Kao, jusqu’à ce que Barrett dépasse le pilote suisse dans le secteur 2, mais Ferati l’a immédiatement doublé. Les deux premiers ont continué à se battre jusqu’aux deux derniers tours, où le leader a pris un écart de 0.721 secondes pour remporter la victoire. Barrett a terminé deuxième devant Kao avec le meilleur temps (1:04.118).

Le DEKM avec le Rotax THUNDeR sera de nouveau en piste demain à 10h23 (CET) pour le warm-up.

Micro MAX

Micro MAX a terminé deuxième sur la piste légèrement humide ce matin et c’est Adam Al Azhari qui est devenu violet avec un temps de 1:10.094 secondes.  Il a été suivi de Salvador Trindade (1:10.331) et Tommie Van Der Struijs (1:10.404) en 3ème position. Alors que la température de l’air montait à 22°C, les karts Micro MAX ont entamé leur qualification, la majorité des pilotes s’élançant directement sur la piste. Ce fut une excellente performance de Thiago Falivene (1:09.032) qui était le seul compétiteur à s’améliorer dans tous les secteurs dans le dernier tour, s’assurant la pole position pour les manches avec Ben Maier en deuxième position (1:09.077) suivi par Jay Urwin (1:09.222). La première manche de Micro MAX a commencé avec Falivene en pole position. Il a mené la course pendant 3 tours avec un écart de 2 dixièmes de seconde sur Urwin en P2, avant de se retirer de la tête et malheureusement, de retomber à la 20ème place. Urwin et Macauley Bishop ont hérité de la tête de la course et se sont battus à chaque tour jusqu’au dernier.  Le Kiwi avait un léger écart sur Bishop, mais une erreur dans le secteur 3 a permis à son rival de rattraper son retard, et dans le dernier virage du dernier tour, le tout premier pilote britannique Micro MAX a réussi une impressionnante manœuvre de dépassement pour remporter la course avec le meilleur tour réalisé par Urwin et Timofey Mikhaylov. Une mention spéciale au jeune pilote japonais Yuto Nakai qui a doublé 13 karts dans les 7 tours pour terminer en 14e position.

Micro MAX redémarrera demain à 8h03 (CET).

Mini MAX

Mini Max a commencé la journée avec un dixième de retard sur le temps le plus rapide d’hier avec le jeune Néerlandais Jayden Thien qui a réalisé un temps de 1:05.375.  Andy Ratel était trop loin derrière avec un temps de 1:05.467 et Harry Hannam était 3e avec un temps de 1:05.567 secondes. Les essais chronométrés officiels ont eu lieu peu après 11h et l’événement est devenu un peu plus sérieux pour les jeunes. Avec seulement 10 secondes au compteur, Ratel a réalisé un temps imbattable de 1:05.241 secondes avec Costa Toparis en 2ème position (1:05.273) et Raphael Rennhofer en 3ème position (1:05.323). Ratel a mené la première course Mini MAX de la 20e grande finale annuelle du CMR, avant que Thien ne réussisse une passe en utilisant l’aspiration dans la dernière ligne droite. Pendant le reste de la course, Ratel a poussé Thien et malgré une bataille dans le dernier tour, le leader a pu tenir bon et prendre la victoire. La bataille pour la troisième place a été remportée par Jolan Raccamier qui s’est battu de très près avec Toparis, Rennhofer et Paul Alberto.

Mini MAX sera de sortie pour leur échauffement à 8:16 (CET) demain.

Junior MAX

Dans le groupe impair, c’est Mike Van Vugt qui a signé le meilleur temps (1:01.058) suivi de Lucas Bohdanowicz (1:01.076) et Aqil Alibhai (1:01.119). Le groupe pair suivait et c’est Marcel Surmacz de Pologne qui était le plus rapide avec 1:01.030 secondes, puis Charlie Wurz (1:01.110) et Fedor Bykonya (1:01.133 secondes).

Avec tous les pilotes du Junior MAX qui poussent dur pour réaliser le meilleur tour, Rasmus Andersen a établi le rythme initial avec un temps de 1:02.760. Malheureusement, au tour suivant, Jose Andres Cordova s’est arrêté dans le secteur 2 avec un problème qui a fait ressortir les drapeaux jaunes pour les premiers tours. Après tout, les tours étaient terminés, c’est Oli Pylka qui a signé le meilleur temps en 1:00.581 secondes avec Van Vugt et Miska Kaskinen à un millième (1:00.582). Les six premiers pilotes étaient tous séparés par seulement 0,092 seconde. Les karts pairs ont suivi avec tous les regards sur le temps de Pylka pour la pole position. Les karts 232, 254 et 238 sont tous sortis immédiatement, laissant tout le monde les suivre environ 30 secondes plus tard. Ce groupe était plus rapide, avec Clay Osborne prenant la pole position (1:00.311) laissant Charlie Wurz 6 centièmes derrière lui en 2ème position et Huge Barter en 3ème (1:00.516)

A+B  : Dans un premier tour dramatique de la course Junior MAX, Osbourn a mené la course depuis Reinaerdts. Reinaerdts a pu prendre la tête en utilisant à nouveau l’aspiration dans la ligne droite arrière et dans la première zone de freinage de la piste. A deux tours de l’arrivée, Osborne a commencé à se défendre contre Wurz et Fedor Bykonya, permettant à Reinaerdts de prendre plus d’une demi-seconde d’avance et de prendre la victoire.

C+D  : Un autre tour dramatique a laissé Dozono en tête de la course depuis Haanen et Barter. Une bataille de 8 karts pour P1 est rapidement devenue une bataille de 3 karts avec Barter en tête. Dans une bagarre au virage 9 du cinquième tour entre Dozono 2e et Haanen 3e, l’Australien a profité de l’occasion pour tirer son avance à 1,3 seconde. C’est donc Barter qui a pris la victoire à Beau Pronesti et Jenic. Lucas Da Silva Mendes a doublé 23 karts en seulement 10 tours et a terminé 9ème, après la course, Pronesti a reçu une pénalité de 5 secondes sur le carénage avant, ce qui l’a ramené en P7 et a permis à Jenic et Oli Pylka de prendre la 2ème place et 3ème.

Le Junior MAX reprendra jeudi à 8h29 (CET).

Senior MAX

Alors que les qualifications approchaient à grands pas, les pilotes modifiaient leurs réglages en vue des essais non qualificatifs 7.  C’est encore Paul Fourquemin qui a réalisé le meilleur temps (1:00.025) dans le groupe impair, suivi de Matteo Richter (1:00.025) et Vincent France (1:00.074) 3e meilleur temps.

Les karts pairs ont été légèrement plus rapides, alors que Tereza Babickova a pris la tête avec un 59.965, suivi de près par Cesar Gazeau (59.983) et Oakley Pryer (59.995).

Comme le couloir de saut valait beaucoup dans la ligne droite arrière, personne ne voulait être le premier sur la piste dans la catégorie Senior MAX. Gustavo Gomez a d’abord été sur la bonne voie, suivi de tous les autres quelques secondes plus tard. Le groupe impair s’est classé le plus rapidement avec Elia Galvanin qui a pris la pole position avec un temps de 59.588. La France (59.687) s’est classée deuxième au classement général et Ryan Norberg (59.715), le plus rapide de la séance paire, en P3.

A+B  : La course 1 pour les MAX Senior a débuté avec Galvanin en pole position et la France aux côtés sur la ligne 1. France et Pryer ont obtenu le saut dans le virage 1, jusqu’au 7e tour lorsque Pryer a doublé dans le virage 1. La France a tenté de regagner sa place à la fin de la ligne droite arrière, mais a par conséquent permis à Cody Gilis et Galvanin de passer, poussant Pryer vers la 4ème place. Gilis a ensuite remporté la victoire contre la France et Galvanin. Après la course, Gillis a reçu une pénalité de 5 secondes sur le carénage avant, reléguant l’ancien champion junior de la GFCRM à la 8e place et permettant à la France de remporter la course.

C+D Heat : La course a débuté avec Fourquemin en tête et Guillaume Treillard De Qu juste derrière en 2e position.  Au 2e tour, le 304 de Norberg a pris la tête mais 5 tours plus tard, Ravenscroft a doublé Norberg par l’extérieur dans le tournant 2 pour prendre la tête. Guy Cunnington en 3e position a poussé avec Axel Saarniala en 4e position pour attraper Norberg. Dans le dernier tour, Cunnington a doublé Norberg dans la dernière ligne droite pour la P2, même si c’est Ravenscroft qui a finalement remporté la course par 0,693 seconde. Cependant, après la course, Norberg et Saarniala ont tous les deux reçu des pénalités sur le carénage avant, de sorte que le résultat final a été 8ème et 9ème pour le duo, donnant Guilherme De Oliveira 3ème.

L’échauffement est prévu pour 8h55 (CET) demain pour le Senior MAX.

DD2 Master

Lors de la première et dernière séance d’essais de la journée pour les Rotax DD2 Masters, c’est le Finlandais Antti Ollikainen qui s’est de nouveau classé en tête des feuilles de temps avec 59.285 secondes, puis Matias Rodriguez (59.424) et Roberto Pesevski (59:436). Dans le groupe pair, Nicholas Verheul avec 59.532 a été le plus rapide avec Arto Savenius (59.771) 2ème et Rudy Champion (59.820) 3ème. C’est Pesevski (59.412) qui a décroché la pole position lors des qualifications face à Ollikainen (59.452) et Matias Rodriguez (59.561) dans le premier groupe. Le groupe suivant a vu Verheul P1 avec 59.526, mais seulement 3ème au classement général, suivi de Savenius (59.622) et Joao Oliveira (59.640).

A+B : Dans une première manche bien remplie pour le DD2 Masters, Pesevski a perdu au départ face à Ollikainen, Grube et Eriks Gasparovics, alors que le trio s’est rapidement hissé dans les 3 premières places devant l’Autrichien. Le Finlandais volant a ensuite remporté la course et a réalisé le tour le plus rapide de la course avec 0,358 seconde d’avance sur Grube.

C+D : Verheul est parti en pole position aux côtés de Rodriguez avec Savenius et Oliveira sur la deuxième ligne, tandis que Jari Koivisto a pris un excellent départ, tandis que les leaders ont pris la 3e place.  Verheul a été le meneur (59.850) et a franchi la ligne d’arrivée devant Rodriguez et Koivisto.

DD2 Masters sera de retour sur le circuit de Sarno brièvement en préparation des prochaines manches à 9h21 (CET).

DD2

La température de la piste ne cessant d’augmenter, ce sont les DD2 qui sont partis pour leur dernière séance d’essais. Le groupe impair était mené par Jonathon Marcusson (58.647 secondes) puis Petr Bezel (58.737) et Dimitris Vasileris (58.936). Dans le groupe pair, c’est Daniel Machacek (58.592) qui a été nettement le plus rapide devant Christos Oikonomou (58.760) et Cristian Trolese (58.770).   

La première séance qualificative du DD2 s’est terminée prématurément, Alejandro Herrera et Freddie Carlsson n’ayant pas réussi à établir un temps et à faire ressortir les drapeaux jaunes. C’est le Tchèque chevronné Bezel qui a été le plus rapide avec 58.758 secondes, devant Lucas Joly (58.852) et Vasileris (58.963). En classe paire, c’est Oikonomou (58.790) qui mène le peloton devant Luca Munaretto (58.807) et le Français Nicolas Picot (58.841). Bezel a été trop bon, établissant le meilleur temps devant le champion du Trophée international du CMR de 2019, Munaretto.

A+B : Dans la première manche du DD2, c’est Petr Bezel qui a pris la pole position. Au 4e tour, 5 karts se sont disputés l’avance sur Bezel, Trolese, Kacper Bielecki, Munaretto et Machacek, donnant le rythme (59.123). Au 6e tour, Bezel a fait une pause de près de 2 secondes avec Bielecki et Munaretto, avant de prendre le drapeau à damier avec une avance de 0.628 secondes sur Munaretto et Machacek, Trolese réalisant le meilleur tour (58.980).

C+D : Dans la Qualifying Heat 1 pour les pilotes du groupe C+D, c’est Picot qui a mené le peloton à partir de Lucas Joly et Ville Viiliainen, maintenant P1 pour une victoire de 1,4 seconde du début à la fin. Matvejs Makusins s’est aligné sur la grille 34 et a avancé de 12 places au premier tour, le ramenant évidemment dans la lutte pour les positions. Christos Oikonomou, quant à lui, a gagné 13 places et a réalisé le meilleur temps (59.152) de la course.

Le DD2 débute à 9h47 (CET) pour l’échauffement avant les manches 2 et 3.

TEMPS AU TOUR LES PLUS RAPIDES DANS L’ENSEMBLE

Micromax : 1:09.032 | Thiago Falivene | No. 16
Minimax : 1:05.241 | Andy Ratel | No 128
Junior Max : 1:00.311 | Clay Osborne | No. 206 |
Senior Max : 59.588 | Elia Galvanin | No. 371 | No. 371 |
DD2 : 58.592 | Daniel Machacek | No. 436
DD2M : 59.412 | Roberto Pesevski | No. 541
DEKM : 1:04.118 | Jie Kao | No. 604

Info : ROTAX-KART
Credit photo : TWENTY-ONE CREATION // JULES BENICHOU

Partenaires


Publicité

Ne passez pas à côté

FFSA KARTING

#INFO Deux mois après le rendez-vous d’Ostricourt, la IAME Series Benelux reprend ses droits ce week-end à Genk. Avec plus de 250 pilotes attendus...

FFSA KARTING

# INFO #IAMESERIESFRANCE La déclaration : « C’est ma 1ère victoire à la IAME Series France et en plus, j’ai gagné mon ticket pour...

IAME

# INFO #IAMESERIESFRANCE Pour son deuxième rendez-vous de la saison, la Iame Series France va faire étape dans le Cantal. Long de 1105 mètres,...

FFSA KARTING

#Communiqué de presse FFSA CHAMPIONNAT DE FRANCE LONG CIRCUIT 1/2 Le Championnat de France Long Circuit 2022 débute par le retour du circuit Carole...

FFSA KARTING

#Communiqué de presse FFSA Succès populaire pour le retour du circuit Carole au calendrier sportif FFSA Karting. Plus de 80 pilotes se sont élancés...

NSK

#INFO #NSK Farouche, Le sud ne s’est pas laissé facilement apprivoiser. Il a fallu dompter une météo changeante qui a offert beaucoup plus de...

IAME

#INFO Avant le début des grandes vacances, la IAME Series Benelux a fait escale au Karting Genk pour la troisième manche de la saison....

FIA KARTING

#INFO #FIAKARTING C’est un circuit nouveau venu au calendrier des évènements FIA Karting qui va accueillir du 16 au 19 juin 2022 la conclusion...

Copyright © 2022 Kart-Actu.com // KA. | Production - TWENTY-ONE CREATION