Connect with us

Hi, what are you looking for?

IAME

NOUVEAUTE : IAME KA100

# INFO

Du changement dans le karting français… dès 2022 !

Lancé l’an dernier, quasiment dans l’indifférence, au beau milieu de la période covid, le KA100 est le nouveau moteur développé par IAME en tenant compte des contraintes environnementales et sociétales actuelles. Cette nouvelle catégorie se veut comme la solution idéale pour les pilotes qui veulent se faire plaisir à moindre coût. Agréé, depuis 2021, par la FFSA, comme coupe de marque, le KA100 peut évoluer en Championnat de Ligue, course club, trophée ou autre.

Thierry Seminger (Iame France), Julien Dannonay (Action Karting) et Olivier Cèbe (Victory Concept) nous en disent plus.

– Pourquoi une nouvelle catégorie  ?
Olivier  : Nous avons longuement questionné les pratiquants. Il y a clairement un fossé entre le haut niveau et le loisir, entre ceux qui visent une carrière et ceux qui s’amusent, entre ceux qui connaissent la mécanique et ceux qui ne veulent pas mettre les mains dans le cambouis. Il faut proposer aux pratiquants ce dont ils ont besoin ainsi qu’une hiérarchie claire. En France, le Minime dans sa configuration actuelle est idéal pour débuter. Le X30 propose un ensemble très compétitif et très pointu. C’est la catégorie phare en France avec ses déclinaisons Junior, Sénior, Master et Gentleman  ! Ce sont les catégories qui se rapprochent le plus de l’international en termes de sensations et de performances pour un coût moindre. Entre les deux, le KA100 viendra combler un vide. Dès 12 ans, les pilotes auront maintenant une voie plus simple, moins chère pour pratiquer en loisir ou faire de la compétition. Les sensations seront au rendez-vous avec du couple et un agrément de conduite inégalé  ! Le moteur est compatible avec toutes les marques de châssis, en neuf à coûts maitrisés ou en occasion, est facile à utiliser et à entretenir avec révisions très espacées. Les pneumatiques Komet K2H présentent un compromis idéal entre longévité et sensations de pilotage. On pourra faire facilement 3 courses de ligue avec 6 pneus. Il n’y a pas de pneus pluie, ce qui réduit encore les dépenses. Enfin, ce moteur correspond parfaitement aux Règles Techniques et de Sécurité qui «  gouvernent  » notre sport.

– Quelle est la genèse moteur  ?
Thierry  : C’est un concept qui nous vient d’Australie et qui a fini par traverser les frontières. Afin de démocratiser notre sport, Karting Australia, la fédération Australienne, voulait un moteur très simple à utiliser, en particulier pour les débutants. Ils souhaitaient un vrai moteur de kart, puissant mais pas trop, basique, à l’ancienne, avec une touche moderne. Remo Luciani, l’importateur IAME en Australie a beaucoup travaillé et a proposé le KA100. Sa simplicité et sa fiabilité le rendent facile à utiliser. C’est un moteur fantastique, aussi bien en loisir qu’en compétition, d’où son succès immédiat là-bas mais aussi, maintenant, aux USA et au Japon. Le X30 est né en France puis a conquit le monde. Le KA100 est né à l’autre bout du monde et débarque aujourd’hui chez nous  !

– Quel est le coût d’achat du moteur ?
Thierry  : Le prix est de 2387 € TTC.

– Comment puis-je trouver ce moteur  ?
Julien : Contactez votre revendeur habituel de kart dès aujourd’hui et passez commande. Si vous avez des difficultés, contactez directement Iame France ou Action Karting. N’hésitez pas à vous renseigner, non plus, sur les ensembles complets spécialement destinés à cette catégorie. Le Praga Dark, par exemple, prêt à rouler, est vendu, neuf, au tarif imbattable de 4490€. Et ce n’est pas un kart moche ou au rabais  : Pièces anodisées et gravées, kit déco, frein hydraulique….

– Qu’est-ce qui est inclus dans le package moteur  ?
Julien : Tout ce dont un concurrent a besoin pour mettre le moteur sur son châssis est « dans la boîte ». Il suffit de monter l’ensemble sur le châssis, d’ajouter du carburant et… en avant jeunesse  ! Le carton comprend le moteur, le carburateur, l’échappement, la boîte à air, le faisceau de câbles, la batterie, etc. Aucun accessoire moteur supplémentaire n’est nécessaire pour pouvoir l’utiliser.

– Que pouvez-vous nous dire sur la technologie utilisée dans ce nouveau moteur  ?
Thierry  : Le KA100 est fabriqué selon le niveau de spécification le plus élevé chez IAME, comme les moteurs X30 ou Screamer. D’un point de vue technique, la recette gagnante est la simplicité associée à la haute technologie. Les composants sont réduits au strict minimum et faciles à assembler, mais étudiés et produits pour garantir précision et résistance.
Le maneton et la cage de tête de bielle proviennent du Screamer qui développe environ 48 ch. Ils sont «  sous-contraint  » avec le KA100, ce qui conduit à une durée de vie beaucoup plus longue. Le carter, le vilebrequin, l’embrayage et le système de démarrage électrique sont dérivés du X30 qui offre plus de puissance et un régime moteur plus élevé. Du coup, le KA100 est très fiable. Il produit beaucoup moins de vibrations qu’un 125cc et aucun arbre d’équilibrage n’est nécessaire. La fiabilité du moteur et de ses composants a été la priorité absolue tout au long du processus de développement. Les autres caractéristiques du moteur sont  :
– Allumage analogique simple,
– Pas de microprocesseur, pas d’unité programmable,
– Faisceau de câbles simple (Démarreur uniquement),
– Simplicité du refroidissement par air. Ailettes allongées pour une température moteur maîtrisée même dans des conditions climatiques très chaudes,
– Moins de composants = moins de maintenance,
– Usinage précis et de haute qualité = Pas d’achat de pièces multiples puis de sélection pour de la performance = Economie d’argent.
– Alliage d’aluminium de haute dureté pour le corps du cylindre, la culasse et le carter.
– Acier cémenté et rectifié pour le vilebrequin et la bielle, permettant d’être démonté et remonté des centaines de fois.
– Carburateur très précis avec venturi usiné et des tolérances de fabrication très serrées

– Le moteur a une température de fonctionnement d’environ 90  °C. Comment est-ce possible  ?
Thierry : Le moteur KA100 a une chambre de combustion très compacte qui produit moins de chaleur dans le cylindre et la culasse. Des matériaux de haute technologie, combinés à une conception pointue des ailettes, ont également contribué à la réduction de la température de fonctionnement. Un régime et une température basse permettent d’améliorer la durée de vie du piston et l’usure du cylindre. L’insert d’éléments en téflon dans les ailettes permet de réduire le bruit.

– Est-il nécessaire de faire préparer le moteur KA100  ?
Thierry : NON. Aucune préparation n’est autorisée. Les tolérances fixées sur le KA100 sont très serrées. Vous ne pouvez réusiner aucune surface. Cela rend les règles du jeu plus équitables pour tous les concurrents. Un moteur sortant du «  carton  » peut remporter une course.

– Pourquoi un allumage analogique est-il installé au lieu d’un allumage numérique  ?
Julien  : Même si vous utilisez une technologie moderne, il y a des pièges. Tout le monde sait que les allumages électroniques peuvent être trafiqués et reprogrammés pour gagner en performance. Pourquoi croyez-vous que l’on plombe les bobines dans certaines catégories  ? C’est la raison pour laquelle IAME a laissé de côté l’allumage numérique. Avec l’allumage analogique, il y a moins de «  pépins  » et c’est plus simple à contrôler.

– Et la compétition  ?
Olivier  : Nous allons commencer humblement en région, lors des courses de ligue et les courses clubs. Je veux que les gens voient ce que c’est, comparent, essayent. La finale nationale du KA100 se déroulera, début juillet, lors de la IAME Series France à Aigues-Vives. Les trois premiers de la course remporteront leur «  ticket  » pour la finale mondiale qui se déroulera, au Mans, mi-octobre. Car, oui, le KA100 sera présent pour la première fois à IWF  ! A moyen terme, nous aimerions clairement rééditer le succès du Challenge Hexagone. Des courses régionales peu onéreuses mais bien «  ficelées  » techniquement, une demi-finale Nord, une demi-finale Sud et une finale Nationale. Une vraie pyramide de performance, accessible à tous et intéressante avec en carotte la participation à la finale mondiale.


Lors des Winter tests, qui se dérouleront sur le circuit Haute-Garonne Karting de Muret, les 19 et 20 février prochain, il sera possible d’essayer des KA100.
Action Karting et OKS mettront à disposition des ensembles complets.
N’hésitez pas à vous inscrire  : olivier@victory-concept.com

Source KartActu
Photos : DR

Partenaires


Publicité

Ne passez pas à côté

FFSA KARTING

#INFO Deux mois après le rendez-vous d’Ostricourt, la IAME Series Benelux reprend ses droits ce week-end à Genk. Avec plus de 250 pilotes attendus...

FFSA KARTING

# INFO #IAMESERIESFRANCE La déclaration : « C’est ma 1ère victoire à la IAME Series France et en plus, j’ai gagné mon ticket pour...

FFSA KARTING

#INFO Le championnat de ligue étant terminé, les pilotes de l’ouest se tournent maintenant vers le trophée de Bretagne où cinq épreuves se tiennent....

Endurance

#INFO #24HeuresduMans2022 La 35e édition des 24 Heures Karting, initialement programmée les 24 et 25 septembre 2022 sur le Circuit International de Karting (CIK)...

FFSA KARTING

#Communiqué de presse FFSA CHAMPIONNAT DE FRANCE LONG CIRCUIT 1/2 Le Championnat de France Long Circuit 2022 débute par le retour du circuit Carole...

FFSA KARTING

#Communiqué de presse FFSA Succès populaire pour le retour du circuit Carole au calendrier sportif FFSA Karting. Plus de 80 pilotes se sont élancés...

NSK

#INFO #NSK Farouche, Le sud ne s’est pas laissé facilement apprivoiser. Il a fallu dompter une météo changeante qui a offert beaucoup plus de...

IAME

#INFO Avant le début des grandes vacances, la IAME Series Benelux a fait escale au Karting Genk pour la troisième manche de la saison....

Copyright © 2022 Kart-Actu.com // KA. | Production - TWENTY-ONE CREATION