web analytics
Connect with us

Hi, what are you looking for?

IAME

Copie quasi parfaite

#COMMUNIQUE IAME SERIES FRANCE DU 08 Septembre 2020

Débutée, fin février, avant le confinement, à Rivesaltes, la Iame Series France a retrouvé le chemin des circuits. Avec 184 «  Warriors  » affûtés, de superbes empoignades, une météo au beau fixe et des courses spectaculaires mais aussi parfois viriles, la compétition a tenu toutes ses promesses avec de nombreux rebondissement sur un tracé Auvergnat exigeant, rapide mais néanmoins complet, offrant ainsi de beaux podiums et… révélant de nombreux talents. Savant cocktail de pilotes français et étrangers, de pilotes renommés ou de pilotes en devenir, la Iame Series France poursuivra sa route, du 16 au 18 octobre, au Mans et se clôturera, en apothéose, début novembre, à Brignoles, à l’occasion du très attendu Trophée Jules Bianchi.

Minime  : Martiniello, excellent finisseur

Déjà vainqueur de la finale à Rivesaltes, Hugo Martiniello (Exprit) récidive à Varennes et confirme ses qualités d’excellent finisseur. Pourtant, rien n’a été facile pour le pilote de PACAC qui a dû composer avec une adversité en hausse et surtout une course, roue dans roue, avec 3 autres camarades de jeux. Mathéo Dauvergne (Energy), leader du championnat, le tout jeune Malone Vinot (Energy), révélation de l’épreuve et Andy Consani (Sodi), auteur du meilleur tour en course auraient pu, tour à tour, remporter la victoire et terminent dans un mouchoir de poche. Leader après les manches et auteur de la pole position, Clovis Nougueyrède (Tecno), pénalisé en pré-finale, n’a pu s’extraire du peloton malgré tous ces efforts. Notons, le deuxième temps d’Angélina Proenca (Exprit), lors des essais qualificatifs, et la belle prestation d’ensemble de Thomas Pradier (Exprit) et d’Elouan Bienaimé (Energy).

Crédit Photo : – AGENCE LGP // LIONEL GRIPON

 

X30 Junior  : Ratel remporte le match France/Hollande

Après un Samedi au poste d’observateur, Andy Ratel (Exprit) mettait tout le monde d’accord, dimanche, en remportant pré-finale et finale. Pourtant, rien n’a été facile pour le pilote KBK puisque les prétendants au podium étaient particulièrement nombreux  : Taelman (Exprit), auteur de la pole position, Raccamier, Alberto (Exprit) mais aussi Maton (Kosmic), Nael (Tony-Kart), Leite (RedSpeed) et même Andriolo (Kosmic), en tête de la finale durant 4 tours. Au gré des dépassements et du phénomène d’aspiration, bien connu des utilisateurs du circuit de Varennes, chacun a pu entrevoir un bon résultat. Et comme souvent à Varennes, c’est le dernier tour qui a désigné ses lauréats avec Ratel devant Ploeg (TD Kart), bien revenu et Alberto. Très régulier mais sans avoir encore goûté au podium, Jolan Racccamier (BirelArt) pointe maintenant en tête du championnat.

 Crédit Photo : – AGENCE LGP // LIONEL GRIPON

 

X30 Senior  : Le choc des Titans

Avec 41 pilotes en moins d’une seconde aux essais chronométrés et une petite soixante au départ, le X30 Sénior est incontestablement la catégorie reine dans l’hexagone et la finale de Varennes restera dans les annales tant le spectacle proposé fut intense, grandiose, palpitant et prenant. On en aurait même demandé 10 tours supplémentaires…
Au départ de la finale, une bonne dizaine de pilotes pouvait l’emporter ou, du moins, espérer une place sur le podium. Il y avait les habitués comme Lévèque, Leguem, Gassin, Masson, Malizia, Fel-Astorg ou encore Barbarin mais aussi des nouveaux comme Astruc, Moreau, Trichard et des révélations comme Mauguin ou Roy. Alessandro Astruc (KR), excellent jusque-là, Arnaud Malizia (Exprit) et Guillaume Barbarin (Exprit) étaient les premiers à lâcher prise, après des incidents de course. Devant, la guerre fait rage avec Enzo Lévèque (RedSpeed), Esteban Masson (Praga), David Leguem (Exprit) ou même Vincent Cavailhes (Kosmic), invité surprise des dernières boucles. Au final, Lévèque l’emporte devant Masson, collé à son pare-chocs, Moreau et Leguem, qui grappille 14 places durant cette finale. Notons la belle 10ème place de Caroline Candas qui assurait, comme Chloé Cannard, un double programme X30 Sénior et X30 Lady et surtout la remontée météorite, façon fusée Ariane, d’Enzo Peugeot (Kosmic), qui après avoir remporté la finale B, remonte jusqu’à la 12ème place soit un gain de 24 places avec des pneus ayant une course de plus que tous les autres.

Crédit Photo : – AGENCE LGP // LIONEL GRIPON

 

X30 Master-Vétéran  : Ricci intouchable, Bourdon excellent

Ils n’ont rien pu faire  ! Des essais qualificatifs à la finale, en passant par le classement à l’issue des manches, Thomas Ricci (Tony-Kart) a dominé le week-end de la tête et des épaules. Seule la pré-finale lui a échappé, pour quelques centimètres, au profit de Julien Poncelet (KR) qui termine sur la deuxième marche du podium devant un Thierry Delré, rapide et appliqué, qui roule sur un châssis de sa composition. Vincent Arnould (Exprit), Eric Chapon (Alpha) mais aussi Ludovic François (RedSpeed) ont réalisé de belles choses tout au long du week-end mais sans réellement pouvoir prétendre au podium, à la régulière.
Dominateur tout au long du week-end chez les Gentlemen, Matthieu Bourdon (RedSpeed) remportait la course et offrait, ainsi, un beau cadeau à ses parents pour leurs noces d’or. Il prenait même la 5ème place finale. Bravo  ! Willy Runget (Tony-Kart), pourtant à ses cotés sur la grille de départ et Frédéric Ostier (Kosmic), débarqué de Martinique, complétaient le podium. Notons le gain de 16 places de l’infortuné Lucky Pion qui perdait une roue au début de la pré-finale.

Crédit Photo : – AGENCE LGP // LIONEL GRIPON

 

X30 Lady  : Juste récompense pour Caroline Candas

Avec six nationalités représentées et 21 ladies sur la grille de départ, cette Ladies Cup, véritable référence internationale, prend de l’ampleur et s’annonçait très ouvertes d’autant plus que la Britannique Alicia Barret, tenante du titre, devait déclarer forfait à cause des restrictions sanitaires. L’expérimenté Chloé Cannard (Tony-Kart) était la première à faire feu en signant la pole position mais les jeunes Vivas Albany (Venezuela), Sita Vanmeert (Belgique) et Zoé Knebler (Luxembourg) pointaient le bout de leur spoiler et conservaient toutes leurs ambitions à l’issue des manches qualificatives qui voyaient Luna Cléret pointer en tête devant l’Irlandaise Alyx Coby. Contrairement à l’an passé, Caroline Candas prenait le commandement à l’issue d’une pré-finale rondement menée devant Cloé Cannard et Vivas Albany. Sita Vanmeert, Alyx Cobby (Exprit), Emma Servier, aussi rapide que discrète et la Suédoise Astrid Almlof (FA Kart) conservent toute leurs chances en jouant placé tout comme Clarisse Jean (Sodi). En finale, Caroline Candas (Tony-Kart) confirme tout le bien que l’on pensait d’elle, après ses brillants résultats de l’an passé, et l’emporte face Vivas Albany (CRG) et Luna Cleret (Exprit), revenue du Diable Vauvert. Avec un gain de 12 pour la première et 9 places pour les deux suivantes, Margaux Meozzi (Intrepid), Lina Seners (Kosmic) et Tania Cirelli (Exprit) se mettaient en valeur tout comme Mathilde Habrant (Kosmic), bien remontée, elle aussi, après un accrochage.

Crédit Photo : – AGENCE LGP // LIONEL GRIPON

 

KZ 2 / KZ2 Master-Gentleman  : Loussier terrasse Potain dans le dernier tour

Intégrée à la IAME Series France depuis cette année, la catégorie KZ s’étoffe au fil des meetings et pourrait trouver chaussure à son pied avec ce championnat de haut vol de 4 courses, réparties sur toute la France et sur toute la saison. Tandis que la famille Potain, avec Mickaël devant Jérémy, monopolisait les deux premières places à l’issue des essais chronométrés, les manches qualificatives faisaient un peu de casse parmi les favoris. On retrouvait néanmoins sur le devant de la scène, Laurent Marchandise (RedSpeed), Gabin Leuillet (Praga), le local Téo Grasset (Sodi) et Yohan Soguel (Oberon), pourtant en délicatesse avec ses départs. En finale, Paul Loussier (Sodi) l’emporte après un dépassement de «  costaud  », dans le dernier tour, devant Jérémy Potain (BirelArt) et le toujours fringuant Laurent Marchandise. Leuillet et Soguel terminent à quelques longueurs. Notons la belle 8ème place de Paul Fournier, qui manque d’expérience dans la discipline et la remontée de 14 places d’Alexis Garçin (Sodi).
Intouchable, Julien Guéant (CRG) remporte, «  presque  » facilement, la catégorie Master-Gentleman devant Benoît Portmann (Birel) et Hakim Ait-Ouaret (Sodi).

Crédit Photo : – AGENCE LGP // LIONEL GRIPON

Info : www.iameseriesfrance.com

Source : Communiqué Iame Séries France
Credit Photos : – AGENCE LGP // LIONEL GRIPON

PARTENAIRES


Ne passez pas à côté

IAME

#COMMUNIQUE IAME SERIES FRANCE DU 31 août 2020 Pluie d’étoiles sur l’Auvergne Plus de 180 pilotes sont attendus à Varennes sur Allier pour la...

FFSA KARTING

#COMMUNIQUE FFSA KARTING Nouveau cap pour le Karting français La CNK et le service karting de la FFSA ont préparé un nouveau plan d’action...

FFSA KARTING

#INFO  #FFSA KARTING Pour la reprise de l’Endurance à Salbris, les frères Picot se sont imposés en Elite, Camille Mcfarlane, Corentin Rousseau et Pierre...

AUTO

# COMMUNIQUE FFSA ACADEMY Du Karting à la Formule 1, les meetings de sport automobile reprennent les uns après les autres au fil des...

IAME

# COMMUNIQUE IAME DU 25/08/2020 Beau succès pour la reprise Malgré le contexte sanitaire particulier, la manche inaugurale de la IAME Series Benelux a...

FFSA KARTING

#INFO Un beau week-end de kart  ! La piste de Laval Beausoleil-Louis Paillard a accueilli le Trophée de Bretagne le week-end dernier. C’est sous...

NSK

#INFO #NSK Plus de 190 pilotes participeront à la Finale du championnat NSK 2020 sur le Circuit International de Salbris du 18 au 20...

FFSA KARTING

#INFO  Lancement de l’Endurance FFSA Karting ce week-end à Salbris Le Championnat de France d’Endurance 2020 prend son envol ce week-end à Salbris. Sauvé...

Copyright © 2020 Kart-Actu.fr Production - TWENTY-ONE CREATION