Connect with us

Hi, what are you looking for?

FIA KARTING

ENTRETIEN FIA KARTING AVEC FELIPE MASSA, PRÉSIDENT DE LA CIK-FIA

#INFO #FIAKARTING

“LA CIK-FIA A PROCÉDÉ À DES CHANGEMENTS JUDICIEUX”

Très impliqué dans son rôle de Président de la Commission Internationale de Karting de la FIA, Felipe Massa n’a pas manqué de rencontrer les différents acteurs des Compétitions FIA Karting 2020, d’abord lors du Championnat d’Europe – OK & Junior en juillet, puis en Italie à l’occasion du Championnat du Monde – KZ. Malgré le calendrier resserré entre les mois d’août et novembre, le Brésilien s’est félicité du succès de la saison sportive actuelle.

CETTE SAISON, PRESQUE TOUTES LES COMPÉTITIONS FIA KARTING ONT PU ÊTRE MAINTENUES. QUE PENSEZ-VOUS DE LA MANIÈRE DONT LA CIK-FIA A GÉRÉ LES PROBLÈMES LIÉS À LA PANDÉMIE DE LA COVID-19?

Durant ces derniers mois qui ont été marqués par une crise sanitaire sans précédent et un confinement de plusieurs semaines, la CIK-FIA a pris les bonnes décisions pour que les Championnats FIA Karting puissent reprendre et se dérouler dans les meilleures conditions. En collaboration avec les différents organisateurs, les changements de date ont été judicieux. Je pense que toutes les personnes impliquées dans nos Compétitions furent très heureux de constater que les quatre Championnats d’Europe, le Championnat du Monde – KZ, la Super Coupe Internationale – KZ2 et l’intégralité du Trophée Académie aient pu s’organiser avec le succès que l’on sait. Le spectacle proposé fut excellent.

Bien sûr, nous avons regretté les absences de certains Pilotes. Ces forfaits étaient le plus souvent la conséquence des difficultés rencontrées par plusieurs d’entre eux pour se déplacer d’un pays à un autre. Malgré cela, la CIK-FIA s’est réjouie d’avoir accueilli, par exemple, 75 Pilotes Junior au Championnat d’Europe en Allemagne et même 99 Pilotes en KZ2 à Lonato. Je salue les efforts de tous ces participants issus de dizaines de nationalités différentes, qui ont tenu à prendre le départ de ces Compétitions. J’attends aujourd’hui avec impatience de vivre le Championnat du Monde FIA Karting – OK & OK-Junior à Portimao.

QUELS RETOURS AVEZ-VOUS REÇU APRÈS LA DIFFUSION DU CALENDRIER 2021, QUI A PU ÊTRE ANNONCÉ DÈS LE MOIS DE JUIN DERNIER?

Pour les organisateurs et les ASN, il est important de savoir rapidement si leur candidature a été retenue, afin qu’ils puissent se préparer au mieux à recevoir un Championnat FIA Karting. Même si la situation de la Covid-19 n’est malheureusement pas encore stabilisée, nous devons travailler pour l’avenir. Les Pilotes veulent continuer à courir, les usines et les teams souhaitent pouvoir travailler et avoir des perspectives. L’engouement pour le karting reste fort. Bien sûr, il est difficile de prévoir l’évolution de la pandémie et nous ne pouvons qu’espérer une amélioration rapide de la situation. Je pense notamment au Championnat du Monde FIA Karting – OK & Junior au Brésil en octobre 2021. Pour les Européens, il s’agit d’un long déplacement qu’il faut planifier à l’avance.

ETES-VOUS SATISFAIT DU TRAVAIL RÉALISÉ PAR LE PROMOTEUR RGMMC?

James Geidel et son équipe travaillent durement pour assurer le succès des Championnats FIA Karting. Nous regrettons tous de ne pas pouvoir accueillir de public, mais RGMMC ne ménage pas ses efforts pour assurer un streaming vidéo de qualité. Comme je l’ai souhaité, nous améliorons également l’audience du karting à travers les réseaux sociaux. Le monde de la communication change et nous devons nous adapter.

En outre, notre promoteur et la CIK-FIA ont dépensé beaucoup d’énergie pour faire respecter le protocole sanitaire strict que nous avons mis en place. Dès la reprise des Championnats FIA Karting, la santé de tous fut pour nous une préoccupation constante. Il est de notre devoir de mettre en sécurité les personnes présentes sur les circuits.

VOUS AVEZ SOUHAITÉ OPÉRER QUELQUES MODIFICATIONS AU NIVEAU DE LA RÉGLEMENTATION. ONT-ELLES ATTEINT LEUR BUT?

Grâce aux discussions que j’ai eues avec des responsables d’usines et de teams, ainsi qu’avec des Pilotes, il m’est apparu important de faire en sorte que le Compétition soit plus juste. Assurer la plus grande équité sportive possible est un aspect qui m’est cher dans ce sport. En marge de mon rôle de Président de la CIK-FIA, je suis aussi un compétiteur. Je ressens parfaitement les remarques exprimées par ceux qui vivent la Compétition au quotidien. Fin 2019, nous avons modifié la gestion et le quota de pneumatiques utilisés durant le meeting. Récemment, nous avons repensé le classement des Essais Qualificatifs en prenant en compte les différences chronométriques entre les groupes. Ces changements ont été très bien acceptés. Parmi les décisions prises, je rappelle également le report des homologations de châssis au 1er janvier 2022, afin de prendre en compte la crise liée au Coronavirus.

LE CHAMPIONNAT DU MONDE – KZ A REGROUPÉ UN LARGE PANEL DE PILOTES: DES JEUNES TALENTS, DES PILOTES VENANT SE FAIRE PLAISIR COMME ANTONIO FUOCO OU UN QUADRUPLE CHAMPION DU MONDE NOMMÉ DAVIDE FORÉ… QU’EST-CE QUE CELA VOUS INSPIRE?

Cela prouve que le kart est un sport fantastique, qui peut être pratiqué à tous les âges ou presque, que ce soit en loisir ou au plus haut niveau. Certains Pilotes n’ont pas eu l’opportunité de passer à l’automobile ou ont tout simplement souhaité rester en karting. Avec les catégories 125cc à boîte de vitesses, ils trouvent une formidable possibilité d’exprimer leur talent. Plusieurs jeunes espoirs du karting deviendront pilotes professionnels en auto, mais d’autres ont réussi à obtenir ce statut en karting. C’est également très valorisant. La finale KZ fut d’ailleurs d’une très grande intensité grâce à ces Pilotes d’expérience.

ENFIN, VOUS AVEZ ÉTÉ TÉMOIN D’UNE SCÈNE QUI NE DEVRAIT PAS EXISTER SUR UN CIRCUIT DE KARTING. QUELLE A ÉTÉ VOTRE RÉACTION?

Ce qui s’est passé à Lonato est grave. Un Championnat du Monde doit donner une image gratifiante du karting. Ce genre d’événement est contraire à l’esprit de notre sport. Ce n’est pas un exemple à donner aux jeunes. J’ai immédiatement souhaité que la FIA communique sur ce sujet et lance une enquête sur ces incidents. En Italie, l’ACI Sport a déjà pris des premières sanctions. La CIK-FIA ne restera pas non plus insensible à ces faits. Au final, je pense qu’il est important de féliciter les Pilotes ayant été sacrés en Italie en 2020 et de retenir leurs noms : le Français Jérémy Iglesias (KZ), l’Italien Simone Cunati (KZ2) et l’Américain Connor Zilisch (Académie), sans oublier l’Israélien Ariel Elkin, vainqueur de la dernière épreuve du Trophée Académie.

Source : FIA KARTING
Photo : FIA KARTING / KSP REPORTAGE

Partenaires


Publicité

Ne passez pas à côté

FFSA KARTING

#INFO Deux mois après le rendez-vous d’Ostricourt, la IAME Series Benelux reprend ses droits ce week-end à Genk. Avec plus de 250 pilotes attendus...

FFSA KARTING

# INFO #IAMESERIESFRANCE La déclaration : « C’est ma 1ère victoire à la IAME Series France et en plus, j’ai gagné mon ticket pour...

IAME

# INFO #IAMESERIESFRANCE Pour son deuxième rendez-vous de la saison, la Iame Series France va faire étape dans le Cantal. Long de 1105 mètres,...

FFSA KARTING

#Communiqué de presse FFSA CHAMPIONNAT DE FRANCE LONG CIRCUIT 1/2 Le Championnat de France Long Circuit 2022 débute par le retour du circuit Carole...

FFSA KARTING

#Communiqué de presse FFSA Succès populaire pour le retour du circuit Carole au calendrier sportif FFSA Karting. Plus de 80 pilotes se sont élancés...

NSK

#INFO #NSK Farouche, Le sud ne s’est pas laissé facilement apprivoiser. Il a fallu dompter une météo changeante qui a offert beaucoup plus de...

IAME

#INFO Avant le début des grandes vacances, la IAME Series Benelux a fait escale au Karting Genk pour la troisième manche de la saison....

FFSA KARTING

# INFO #IAMESERIESFRANCE Pour son troisième rendez-vous de la saison, la Iame Series France prend la direction de l’Ariège et du circuit international d’Aigues-Vives....

Copyright © 2022 Kart-Actu.com // KA. | Production - TWENTY-ONE CREATION